Home Politique Afrique Cameroun > Kekem: La commune veut basculer dans l’opposition
Afrique - 1 novembre 2021

Cameroun > Kekem: La commune veut basculer dans l’opposition

Les habitants ont dressé des écueils, le 29 octobre 2021 sur l’axe Bafang-Kekem.

La mort par noyade d’un marmot de Kekem, est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. L’amas de bois pourri vestige d’un pont inachevé sur la rivière Ngoum a cédé. Les populations réclament la tête du Ministre des Travaux Publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi. En 2018, le pont qui permettait d’enjamber le cours d’eau a été démonté.

Le Mintp a promis de bâtir un autre pont en 7 mois. Mais jusqu’à présent, la promesse n’a pas été tenue. Plus de 6 personnes ont déjà péri par noyade. La zone est devenue inaccessible et pousse les enfants à sècher les cours. Les plus courageux mettent les pieds dans l’eau, pour aller d’une rive à l’autre. Les populations demandent à Nganou Djoumessi, de remettre l’ancien pont en place. L’homme est tenu de s’exécuter dans les plus brefs délais.

Sinon d’autres actions plus violentes seront organisées dans les prochains jours. Nganou Djoumessi est Ministre des Travaux Publics depuis 2015. L’arrondissement de Kekem est situé dans la région de l’Ouest. Cette commune est formée de sept groupements. Elle compte 25 conseillers municipaux tous issus du Rdpc, depuis les Municipales de 2002.

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Fête de la jeunesse: ce sera avec le défilé contrairement aux 2 dernières années.

L’annonce a été faite hier, 27 janvier 2022 au cours d’une conférence de presse conjointe,…