Home Politique Afrique Cameroun > La réunion secrète: Paul Biya, Ouattara, Gnassingbé et autres dictateurs ce jeudi
Afrique - 3 semaines ago

Cameroun > La réunion secrète: Paul Biya, Ouattara, Gnassingbé et autres dictateurs ce jeudi

La tenue de cette réunion qui se veut secrète entre ces chefs d’Etats dictateurs d’Afrique a été révélée par le Prof Franklin Nyamssi Wa Kamerun ce matin sur sa page Facebook.

Selon l’universitaire, cette réunion a accouché de certaines résolutions qu’il a partagées sur sa page.

‘Réunis en vidéoconférence, les dictateurs africains du Cameroun, du Tchad, du Congo, du Gabon, de Côte d’Ivoire, de Guinée et du Togo, du Bénin, du Niger, du Sénégal et de Guinée Équatoriale ont décidé à l’unanimité de démissionner de leurs fonctions usurpées, de convoquer des assises nationales pour la vraie fondation de l’Etat de droit et de la démocratie dans leurs pays respectifs.
Ces Chefs d’Etat visités par le Saint-Esprit ont en outre pris les mesures suivantes :

– Retrait immédiat de tous leurs pays de la monnaie nationale coloniale française le franc Cfa et création d’une monnaie indépendante et flexible africaine, L’Amandla!

– Retrait immédiat des troupes françaises de toute l’Afrique et nationalisation de toutes les bases militaires françaises

– Nationalisation de toutes les entreprises des secteurs stratégiques de l’énergie, des transports, de l’armement, des mines et du pétrole en Afrique francophone

– Promotion immédiate des 3 à 4 langues africaines par pays au rang de langues officielles nationales

– Rapatriement des fonds publics volés et cachés par tous les dictateurs africains réunis dans les paradis fiscaux du monde

– Libération immédiate de tous les prisonniers politiques et retour autorisé de tous les exilés et réfugiés politiques dans leurs pays respectifs.

Les dictateurs africains repentants en appellent au pardon et à la réconciliation de tous les peuples africains et sollicitent toutes les énergies spirituelles du continent pour refonder l’antique et immémoriale religion africaine de nos glorieux ancêtres.

D’autres mesures émaneront des gouvernements issus des assises nationales convoquées dans les prochaines heures’, écrit le Prof Franklin Nyamssi.

Un poisson d’avril peut-être.

Sandra Embolo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Refonte du système électoral : La Cpd lutte pour la création d’un front commun

La Cameroon Patriotic Diaspora (Cpd) affiche ses ambitions dans son communiqué du 17 avril…