Accueil SociétéAfrique Cameroun > Lamidat de Garoua : Revelations: Deux notables corrompus et  infiltrés démasqués quittent le navire

Cameroun > Lamidat de Garoua : Revelations: Deux notables corrompus et  infiltrés démasqués quittent le navire

Les réseaux sociaux se délectent depuis quelques heures de la démission de deux notables dans le lamidat de Garoua. Une information qui ne donne pas tous les détails autour de la mafia dont la seule intention est de fragiliser le lamidonde Garoua. Révélations

Par panorama
0 commentaire 437 vues

Par Armand Soussia

Alors qu’il est désormais connu que le Lamido de Garoua à entrepris depuis son arrivée à la tête du lamidat de Garoua de le moderniser, à travers la des chantiers immenses et engagés. Les ambitions du monarque sont victimes des assauts répétés d’un groupuscule de personnes.
Souleymanou El Rachidine quand à lui veut poursuivre la réalisation de ses projets à savoir la restructuration et la modernisation  de son lamidat. 
C’est à ce moment que deux des notables qui constituent sa fahdaa choisissent de ”démissionner ”de leur poste de notabilité au profit de la délation.

Pour comprendre ce qui se passe , Il y’ qu’à lire la forme, le fond de ces deux correspondances  et le timing auquel ils obéissent et aboutir à l’idée que dans cette partie du Cameroun  il y a bel et bien et bien une conspiration ourdi contre le lamido de Garoua et même bien au delà sur la ville de Garoua son lamidat.
Il n’est plus besoins de repréciser que depuis son arrivée à la tête de l’une des  plus prestigieuse chefferie traditionnelle dans la region du nord , Souleymanou El Rachidine subit des assauts répétés de toutes parts. 

Personne n’est plutôt surpris au lamidat et bien plus même dans l’entourage du jeune monarque de Garoua. La raison de la démission de ces deux personnages de façon conjointe n’etait plus un secret tant elle était  connue de tous désormais comme des infiltrés par la mafia qui en veut au Lamido. Nos sources révèlent ici que, c’est après que l’on ai découvert le jeu trouble et double de ces deux notables se sachant mis à nus qu’il vont recourir à l’ultime de la stratégie, c’est à dire la démission.

Selon nos  sources toujours ,  il est révélé que ces ”bons hommes” infiltrés dans la cour avaient pour mission de rapporter tout ce qui dit et se fait , se prepare dans le lamidat de Garoua. Et a qui ? certainement à cet ”homme d’affaire” natif de Garoua vivant à Douala, qui depuis la prise du trône de El Rachidine  manipule l’opinion pour le voir tomber et avec la complicité de l’administration de la region du nord. Des agents de renseignements à la solde ,infiltrés et  démasqués dont le travail auprès du lamido n’aura donc pas duré, car finalement débusqué et poussé à la démission ,ils se font passes pour démissionnaires

Au cas pas cas

Il faut revenir sur les correspondances pour mieux comprendre que tout était prevu, organiséet pensé et planifié par la mafia qui veut à tous prix la tête du jeune monarque. 
La Première  correspondance rédigée par  Souleyman Ou Kaigamma el Sima du Lamidat de Garoua et datée du 28 mai 2022, renseigne fortement sur les enjeux nocturnes et leurs influences sur la notabilité de la chefferie de garoua afin de la fragiliser après l’avoir stratégiquement infiltrée pour déconstruire le jeune monarque. 

Si le premier démissionnaire feint même dans sa correspondance de revendiquer la confiance du lamido. Oubliant que les éléments évoqués dans sa lettre de démission et comme celle de son acolyte montre à suffisance que le jeune monarque n’est pas dupe.

C’est toute honte bue après avoir été demasqué que il sera obligé de démissionner par la mafia qui l’emploi entraînant de fait avec lui son compaire.

”J’estime que je suis votre fidèle notable, votre partisan qui mériterait avoir votre confiance. Je me retrouve entre les membres de la notabilité qui se font diviser, au lieu de se faire rassembler.” 

Comment comprendre que quelqu’un qui vous soit fidèle vous lâche au moment où vous avez plus besoin de force autour de vous ? Allez comprendre.

Pour la seconde correspondance dont les références sont curieusement identiques à la première va arriver quelques jours plus tard sur la table du lamido de Garoua. Cette fois le 30 juin 2022 et elle s’appuie sur des éléments identiques que la première:

”Vu  le climat délétère entre le Lamida de Garoua et l’administration locale
Vu le décret 77/245 du 15 juillet 1977 régissant les chefferies traditionnelles
Vu la paix et le vivre ensemble qui est un cheval de batail de notre chef de l’état son excellence Paul Biya ;
Vu les respects et lois et règlements de notre pays ;
Vu le climat au sein de notre collège de notabilité ; Vu mon titre d’érudit” 

Une chose se dégage dans le fond et dans la forme de ces deux correspondances , ces notables subissent des pressions extérieures que celle évoquées dans leur lettre de démission. Ce qui n’est plus un secret dans la ville de Garoua la mafia veut la tête du lamido et désormais tout est possible. Un secret de polichinelle révélé les nombreux épisodes de ce complot ourdi contre le lamido de Garoua et dont l’administration de la région du Nord joue un rôle important.  

Des billets de banque pour la tête du Lamido

Selon nous sources, ces notables démissionnaires sont des ”turbans” très négligeables qui n’influence en rien 8hle bon fonctionnement de l’administration du lamidat de Garoua. Ils remplissaient une sorte d’effectif dans la fahdaa. Les mêmes sources nous révèlent que , ils sont 4 à avoir percu 1,5milions de Bayero Fadil qui les à poussé par la suite à démissionner sur écrit en vue d’enflammer la toile.

Précisons que selon les usages, il est prescrit que lorsqu’un notable demissionne de sa fonction (la fahda), il se doit obligatoirement de rapporter le turban et le sabre. Il en est de même lorsqu’on a été démis de ses fonctions de notabilités. Chose qui reste encore attendue.

Des sources digne de foi, informe sur un complot planifié par un groupe de personnes et financé par l’homme d’affaire Bayero Fadil avec l’appui stratégique au niveau de l’administration locale du gouverneur de la région du Nord Jean Abaté Edi’i et qui vise purement et simplement et par tous les moyens la destitution du jeune monarque Souleymanou Ibrahima El Rachidine.

Selon nos sources , le lamido de Garoua conscient de ce qui se fait autour de lui travaille stratégiquement à construire un lamidat et le rendre plus fort afin de lui offrir plus de visibilité touristique et culturelle. Un travail de sape est déjà engagé et produit ses fruits depuis quelques jours d’où l’agitation observée sous le couvert des démissions larvées qui ne sont entre autres que des aveux de compromission. 

Le théorie du complot éventré

Aux dernières nouvelles et toujours selon nos sources , ces pourfendeurs du lamido de Garoua prévoient pour le jour de la fête de semer du trouble afin humilier l’Imam principal de la grande mosquée de poumpoumré et ceux par un groupuscule de personnes montés à cet effet. Comme Souleymanou et  Sardaouna  Modibbo Oumarou de Nassarao qui ce sont désormais et involontairement  livrés à la justice de la conscience après leur acte de trahison envers le monarque.

Et aux dernières nouvelles comme eux deux autres déjà démasqués suivront certainement dans les jours à venir informe notre source.

Plus d’informations à suivre…

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes et de façon globale. Nous reprendrons également d’une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC

NOUS CONTACTER

Revue de presses

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie