Accueil SociétéAfrique Cameroun: Le patron de la société d’eau potable échappe à un limogeage

Cameroun: Le patron de la société d’eau potable échappe à un limogeage

Le piège tendu à Gervais Bolenga devait se concrétiser en fin de semaine dernière. Sa tutelle n’a pas obtenu le soutien attendu de la présidence de la République.

Par panorama
0 commentaire 425 vues

Par Mon’Esse

La direction générale de la Cameroon Water Utilities Corporation (Camwater) devait changer de tête en fin de semaine dernière. Du moins, tout avait été préparé pour obtenir celle de Gervais Bolenga, en poste depuis le 11 novembre 2017. Sa tutelle administrative, le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee) Gaston Eloundou Essomba, avait déjà préparé le terrain pour une succession sans fioritures.

Mais le piège ne s’est pas refermé comme espéré et la tenue de la session extraordinaire du conseil d’administration de l’entreprise en charge de la production et de la distribution de l’eau potable, projetée le 16 septembre, n’a pas été validée par les services compétents de la présidence de la République.

La bataille à distance entre M. Bolenga et Eloundou Essomba prend un tournant décisif le 6 septembre. Ce jour-là, sur le site de l’usine de traitement d’eau d’Akomnyada, près de Mbalmayo, le second intime l’ordre audit manager de prendre toutes les mesures nécessaires en vue d’augmenter le niveau de production de la station de 80.000 mètres cubes à 130.000 mètres cubes par jour. Au président du conseil d’administration, Patrick Kum Bong Akwa, il instruit de convoquer d’urgence une réunion du conseil pour passer en revue toute la chaîne d’approvisionnement des produits de traitement, mais également de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer le niveau de production de la station.

Gaston Eloundou Essomba connaît pourtant la situation de détresse en vigueur à Akomnyada, mais veut paraître comme le défenseur des consommateurs confrontés depuis des mois à de longues et récurrentes coupures d’eau dans le réseau Yaoundé-agglomération, que la station approvisionne à 75%. Il sait que la filière ultrafiltration membranaire, acquise à hauteur de 42,1 milliards de francs auprès des firmes américaines General Electric (Ge) et Environmental and Chemical Corporation (Ecc), mise en service en mars 2017 pour produire 55.000m3/jour supplémentaires d’eau potable, n’a fonctionné que pendant deux petites semaines avant de tomber en panne.

Le Minee sait que la première filière de l’usine, entrée en service en 1985 pour une capacité nominale de 100.000m3/jour, est aujourd’hui la plus performante mais ne produit que la moitié de son potentiel. Il n’ignore pas que la troisième filière, dite de «flottaison», connaît un sérieux problème d’avarie informatique que le fournisseur, Fugro, se hâte lentement de réparer.
Le membre du gouvernement connaît également la situation financière de la Camwater, décrite comme chroniquement déficitaire.

Mais il veut frapper les esprits en pointant indirectement le(s) responsable(s) des pénuries d’eau dans la capitale et ses environs.
Un malheur ne venant jamais seul, la Camwater joue sur le fil avec son principal fournisseur de produits de traitement de l’eau, le français Solevo visiblement dans une belle entente cordiale avec le Minee. Le prestataire, sous diverses raisons arrête de livrer lesdits produits à son client.

En particulier le fameux polymère, sans lequel aucun traitement de l’eau du Nyong à Mbalmayo n’est envisageable. Et le stock dudit produit, encore appelé purifloc/gifloc, devait s’épuiser le 17 septembre à Akomnyada.
La session extraordinaire du conseil d’administration de la Camwater n’ayant pu se tenir le 16 septembre c’est in extremis que, le lendemain Solevo livrera 5,6 tonnes de polymère à Akomnyada. Mais pour Gervais Bolenga ceci peut servir d’alerte. Ou plutôt de sursis.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 06 10 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie