Home Culture Afrique Cameroun > Le ras-le-bol: Des habitants du quartier Odza face aux nuisances sonores d’un cabaret appartenant à l’artiste Lady Ponce
Afrique - Afrique - 2 semaines ago

Cameroun > Le ras-le-bol: Des habitants du quartier Odza face aux nuisances sonores d’un cabaret appartenant à l’artiste Lady Ponce

Le week-end dernier, les habitants du quartier Odza dans le 4e arrondissement  de Yaoundé descendaient dans la rue pour exiger la fermeture dudit cabaret.

En janvier 2021, l’artiste musicienne camerounaise Lady ponce de son vrai nom Adèle Rufine Ngono, inaugurait dans le 4e arrondissement de Yaoundé plus précisément au quartier Odza un lieu de détente.  Il s’agit d’un complexe constitué  d’unCabaret Live Dancing, un Institut de Beauté, une salle de Sport, un restaurant, et un Solar System.

Le complexe en lui-même n’est pas un souci, mais la musique qui joue dans ce lieu de plaisance trouble la tranquillité des populations riveraines. Ainsi, les riverains se plaignent non seulement des bruits sonores mais aussi du fait que cela trouble les élèves dans la révision de leurs leçons en soirée.  D’où le trop plein des riverains qui sont descendus dans la rue, une dizaine dans la rue le week-end dernier, pour se faire entendre.  Ils revendiquent la fermeture de cet établissement aux fins de nuisances sonores.

 «Notre voisine qui a pris le camp ci pour faire son cabaret. Mais depuis là on n’arrive presque  plus à dormir. J’ai même des enfants qui n’arrivent plus à étudier parce qu’à partir de 18h, parce que les bruits vont jusqu’à 4, 5h du matin. »,

Déclare un riverain

Un autre voisin sexagénaire va plus loin en soulignant que depuis que ce cabaret a ouvert ses porte c’est a peine si il ferme l’œil de la nuit et à son âge, il devrait plutôt profiter de ses vieux jours en vivant dans la quiétude et non les sacrifier pour le business d’une tierce personne.

Ces derniers visent à retrouver leur vie paisible et normale d’avant. Et donc faudrait pas que l’on voit dans leur acte une conspiration ni un sabotage sur le cabaret de l’artiste Lady Ponce.

Approché  par l’équipe de la télévision privée Equinoxe, les responsables du  dit cabaret incriminé affirment qu’ils sont en plein chantier afin de réduire au maximum ces nuisances sonores.  «Face à cette situation, madame la PDG a contacté une nouvelle équipe qui est actuellement en train de travailler pour remédier à ce problème. Dès maintenant les bruits ont baissé », leur rassure le communicateur de l’établissement.

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Affaire Martin / Malicka: Communication du collectif d’avocats /Universal Lawyers and Human Rights Defence

le collectif conduit par l’avocate Dominique Fousse a déposé une citation directe co…