Afrique LA UNE Politique panorama 26 octobre 2020 (0) (122)

Cameroun > Le réveil du vieux lion: Paul Biya le “tweetologue”

Partager

C’est par la publication de 4 tweets que le président de la République a annoncé avoir pris fait et cause du massacre des enfants le 24 octobre dernier à Kumba.

Alors que les camerounais sont depuis longtemps déconnectés de leur président et qu’ils espéraient enfin le voir à travers le petit écran ou sur le terrain après le massacre des enfants de Kumba le 24 octobre dernier, Paul Biya est resté fidèle à sa nouvelle méthode de communication avec son peuple : la communication par les tweets. Ce 26 octobre 2020, soit 2 jours après le drame, 4 tweets lui ont suffi, pour rendre hommage aux enfants disparus lors de ce carnage. Dans le premier, il fait savoir qu’il est au courant du drame.

J’ai appris avec une grande tristesse l’horrible assassinat de plusieurs élèves de l’école Mother Francisca international bilingual academy, survenu dans la ville de Kumba”,

fait-il savoir.

L’ossature du deuxième tweet parle de son indignation.

Je condamne avec la plus grande fermeté ce crime barbare et lâche, envers des enfants innocents”,

s’offusque-t-il.

Dans le troisième et le quatrième, il annonce les dispositions prises et adresse ses condoléances aux familles éprouvées.

J’ai par ailleurs donné des instructions pour que des mesures appropriées soient prises avec diligence, afin que les auteurs de ces actes ignobles soient interpellés par nos forces de défense et de sécurité, et traduits devant la justice”,

révèle-t-il

et d’ajouter

aux familles endeuillées, ainsi qu’à la communauté éducative, j’adresse mon entière solidarité et mes sincères condoléances. J’y joins mes vœux de prompt rétablissement aux blessés, ainsi que la compassion particulièrement émue de mon épouse”.

Rostand TCHAMI


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *