Afrique LA UNE Politique panorama 27 janvier 2020 (0) (1244)

Cameroun > Législatives/Municipales 2020: Mobilisation de l’élite du Noun pour la victoire du Rdpc

Partager

Le lancement de la campagne électorale à Foumban, samedi dernier par le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), a donné à voir une forte mobilisation et une solidarité de l’élite Rdpc. Au cours du meeting présidé par Daniel Njankouo Lamère, président de la commission départementale de campagne dans le Noun, tous les responsables ont dit leur détermination à améliorer les résultats du Rdpc dans le département. La rencontre a connu la présence du sultan Ibrahim Mbombo Njoya, président de la commission régionale de campagne pour l’Ouest.
La mobilisation des forces vives du Noun est un atout indéniable pour la victoire du Rdpc. Comme l’a souligné Daniel Njankouo Lamère, et à la lumière de la circulaire du secrétaire général du Comité central, une union sacrée autour des objectifs de la victoire du parti est capitale. A cet effet, il faut éviter « le nombrilisme, le one man show et travailler en équipe et de manière solidaire ». Dans le même ordre d’idée, le vice-président de la commission départementale de campagne, le Dr Hamidou Komidor Njimoluh, ambassadeur du Cameroun au Congo a rappelé « la nécessité d’agir en synergie, en évitant toute démarche solitaire qui pourrait fragiliser la dynamique d’ensemble. » C’était lors du lancement de la campagne électorale à Bangourain dimanche dernier. Car, a souligné le membre du Comité central, c’est ensemble que le parti doit agir pour la victoire. En effet, lors de la présidentielle de 2018, le Rdpc a pu obtenir près de 48% dans le Noun devant l’Union démocratique du Cameroun du Dr Adamou Ndam Njoya, principal rival. Et c’était grâce à un travail collectif de toute l’élite.

Dans le cadre du double scrutin du 9 février prochain, le Rdpc va à la conquête de neuf communes du Noun et de cinq sièges de députés. Mais il faut dire que lors des législatives et municipales de 2013, le parti du flambeau avait pu remporter les élections dans quatre communes sur les neuf que compte le département, à savoir Foumbot, Bangourain, Kouoptamo et Magba. Le Rdpc compte également un siège à l’Assemblée nationale contre quatre pour l’Udc. Au soir du 9 février prochain, a relevé Nji Sankame Zouberou, vice-président de la commission départementale de campagne, « le Rdpc doit non seulement consolider ses acquis, mais rafler tous les autres sièges et communes ». Et pour ce faire, seul le travail en équipe est capital. Par ailleurs, les forces vives du Noun ont un bilan éloquent à défendre dans le cadre du développement du département. En effet, elles se sont déployées pour faciliter l’accès des jeunes aux emplois à travers des concours, accélérer le développement social de base par la construction des infrastructures telles que les salles de classe, centres de santé, points d’eau, etc. Au cours du meeting de lancement à Foumban, le président de la commission départementale de campagne, Daniel Njankouo Lamere, a également présenté les différents candidats du parti. Pour lui, ce sont des hommes et femmes, jeunes et dynamiques, qui sont déterminés à apporter leur contribution au développement local. A ce titre, il a invité les populations à leur accorder leur vote.
Après le lancement de la campagne, le président de la commission communale, le ministre Zakariaou Njoya, a mobilisé les forces vives de Foumban pour une collecte de fonds et une redynamisation des équipes par secteurs. L’option du porte-à-porte est de mise et doit être renforcée, pour ratisser large et toucher tous les villages et quartiers.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *