Afrique Sport panorama 30 octobre 2020 (0) (80)

Cameroun > Ligue 1: l’incertitude plane toujours autour de la reprise du championnat

Partager

Après avoir annoncé la reprise du championnat le 1er novembre prochain, le président de la Lfpc risque de se retrouver seul au stade car les membres de l’Acec dans leur majorité, ont dissolu cette institution au cours d’une Assemblée générale extraordinaire.

Il est porté à la connaissance du public et des médias que le match d’ouverture du championnat de la ligue 1 pour la saison 2020/2021 opposera Panthère Sportive du Ndé à Coton Sport de Garoua, le dimanche 1er novembre 2020 à partir de 18 heures au stade Ahmadou Ahidjo”.

C’est par ce communiqué rendu public hier, 29 octobre 2020, que le président de la Ligue de football professionnel du Cameroun annonçait la date de la reprise du championnat normalement attendu depuis février 2020 mais qui a été reporté pour cause de Covid. Après avoir passé environ 9 mois d’inactivité, la joie qui a animé les acteurs et les adeptes du football national, n’a été que d’une très courte durée. 

Quelques heures seulement après, l’Association des clubs d’élite du Cameroun (Acec), à la majoritė (23 contre 1) des membres présents, ont décidé de la convocation d’une Assemblée générale extraordinaire  le 29 octobre 2020 à Yaoundé avec un seul point à l’ordre du jour : la dissolution de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc).

Conformément à l’article 87 des statuts de la Ligue en vigueur qui disposent en son alinéa 1 que

la décision portant sur la dissolution de la Ligue de football professionnel du Cameroun requiert une majorité des 2/3 des suffrages valablement exprimés pendant une Assemblée générale spécialement convoquée à cet effet”

Et en son alinéa 2 qu’

en cas de dissolution de la Ligue de football professionnel du Cameroun, son patrimoine est mis à la disposition de la Fécafoot qui en assure la gestion jusqu’à la reconstitution d’une nouvelle Ligue professionnel du Cameroun”

Les membres de l’Assemblée générale de la ligue régulièrement convoqués, au cours de ladite AG, ont décidé à l’unanimité des membres présents, de voter la résolution de dissolution de la Lfpc. 

Toute chose qui rend donc incertaine la reprise du championnat à la date indiquée par le Général Pierre Semengue. Peut-être il ne reste plus qu’à attendre la nouvelle date que communiquera la Fécafoot vu que selon l’article 87 alinéa 2 sus-citée, c’est elle qui gère désormais le patrimoine de la Lfpc en cas de dissolution. À suivre!


Rostand TCHAMI


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *