Home Santé Afrique Cameroun > Lutte contre le cancer: De nouvelles orientations stratégiques adoptées
Afrique - 2 semaines ago

Cameroun > Lutte contre le cancer: De nouvelles orientations stratégiques adoptées

C’est ce qui ressort de la première réunion statutaire de l’année en cours, du Comité national de lutte contre le cancer qui s’est tenue hier.

Par Rostand TCHAMI avec le Minsanté

Le cancer reste un problème d’urgence de santé publique. Il figure d’ailleurs parmi les maladies qui causent le plus de décès à travers le monde. Pour juguler ses affres sur le plan national, le Comité national de lutte contre le cancer (Cnlca) a tenu sa première réunion statutaire de l’année en cours, hier à Yaoundé. Présidée par le Pr Louis Richard Njock, Secrétaire général du ministère de la Santé publique et Vice-président dudit comité qui a d’entrée de jeu présenté ses vœux de bonne année à l’assistance avant d’évoquer le rôle primordial à jouer par les sectoriels dans la lutte contre le cancer, la première réunion statutaire de cette structure s’est tenue dans la salle de conférences du Minsanté en présence des points focaux des différentes administrations, le représentant des associations de malades de cancer, le représentant de la société civile ainsi que l’équipe du Cnlca.

L’occasion a permis aux participants de passer au scanner les les barrières qui empêchent la prise en charge efficace et efficiente des personnes souffrant de cancer. Il en ressort que l’état des lieux du cancer donne de constater que 80% des cancers arrivent tardivement à l’hôpital. Aussi, des pans entiers du rapport d’activités pour l’exercice 2021 ont suscité des échanges nourris. Notamment, les questions liées à la disponibilité des données fiables sur le cancer et leur exploitation, la sensibilisation sur les risques de l’exposition aux pesticides, l’exonération des produits médicaux entrant dans le traitement du cancer. Il va aussi être question de la formation des personnels et l’acquisition des équipements appropriés pour le dépistage précoce et le traitement du cancer, de même que le protocole thérapeutique appliqué par les praticiens.

Dépistage rapide

La panoplie des préoccupations mises en exergue a conduit à l’adoption de plusieurs orientations stratégiques d’exécution immédiates et pour les douze prochains mois de l’année en cours. Ce sont entre autres : la mise sur pied d’un guide de soins palliatifs au Cameroun, la définition d’un protocole de prise en charge du cancer suivie de l’accréditation des centres agrées, l’élaboration d’une cartographie des ressources humaines et des équipements disponibles dans les hôpitaux, la disponibilité des registres de cancers dans les hôpitaux, la production du guide de l’agent communautaire pour la prévention du cancer. Ce sont donc là, autant de chantiers qui interpellent le Pr. Paul Ndom et son équipe ainsi que la Direction de la lutte contre la maladie, les épidémies et les pandémies (Dlmep) afin de rendre plus efficace la lutte contre le cancer. L’option préconisée est de mettre un accent sur la sensibilisation et d’encourager au dépistage rapide et précoce des cancers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Fête de la jeunesse: ce sera avec le défilé contrairement aux 2 dernières années.

L’annonce a été faite hier, 27 janvier 2022 au cours d’une conférence de presse conjointe,…