Home Société Afrique Cameroun > Lutte contre le terrorisme: Le Cameroun et le Nigéria réévaluent leur collaboration
Afrique - 1 semaine ago

Cameroun > Lutte contre le terrorisme: Le Cameroun et le Nigéria réévaluent leur collaboration

Cette préoccupation a fait l’objet objet d’une réunion de concertation entre les représentants des deux pays

Un peu oublié par les camerounais et les organisations internationales en raison de la saturation de l’espace médiatique, par le conflit fratricide qui oppose l’armée régulière à des groupes rebelles dans les régions anglophones  du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, la secte islamiste Boko Haram  continue pourtant de répandre l’horreur  dans la région de l’Extrême-Nord. Ces principales victimes sont des civils non armés.

Même si de nombreux soldats sont tombés sous les balles de ces extrémistes depuis qu’ils ont entrepris de sortir progressivement de l’attentisme dans lequel leur avait plongé la Force Multinationale Mixte. L’un des derniers raids meurtriers de Boko Haram a eu lieu le 20 mars 2021.Selon le journal L’œil du Sahel qui a rapporté l’information, trois éléments de l’Armée camerounaise de la Force multinationale mixte(Fmm) ont été atteints, dans une violente attaque de leurs positions situées entre les localités nigérianes de Gambaru et Woulgo, non loin de Fotokol dans la région de l’Extrême-Nord.

Même s’ils prétendent le contraire, c’est certainement cette attaque  qui a poussé les autorités camerounaises et nigérianes à reconsidérer la nature de leur collaboration dans le cadre de la lutte contre la secte islamiste Boko Haram. Le journal Le Messager en kiosque le lundi 5 avril 2021 indique cependant qu’une réunion entre Lucky Irabor, nouveau chef d’État-major de l’Armée du Nigéria qui était à la tête d’une importante délégation et Joseph Beti Assomo, le ministre de la Défense a eu lieu le 1er avril 2021.

«Le Cameroun et le Nigéria sont des amis de longue date et nous connaissons !es difficultés que traversent le Nord du Cameroun et le Nord du Nigeria. De ce fait, j’ai été nommé avec certains de mes collègues à la tête de l’Armée du Nigéria. C’est de notre responsabilité de relever le défi. C’est dans cette optique que je suis venu rencontrer mes collègues camerounais pour qu’on travaille ensemble»

a déclaré Lucky Irabor.

Un discours similaire à celui de Beti Assomo,

«Nous allons voir comment resserrer notre coopération dans la lutte contre boko haram et aussi la migration des menaces terroristes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Là aussi, nous avons des soucis communs. Les menaces étant des deux côtés, nous fédérons nos efforts»

, a-t-il déclaré.

Sandra Embolo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Mœurs: Le commerce du sexe gagne du terrain sur internet

C’est un secret de polichinelle pour de nombreux abonnés  sur internet .Depuis quelq…