Home Info continue Cameroun > Management: L’Office public de radio-télévision va licencier 600 employés
Info continue - Médias - 21 janvier 2022

Cameroun > Management: L’Office public de radio-télévision va licencier 600 employés

La Crtv connaît une situation financière désastreuse et ploie sous des effectifs pléthoriques.

Par Mon’Esse

La Cameroon Radio Television (CRTV), l’office audiovisuel public du pays, va bientôt se séparer d’au moins 600 collaborateurs. L’instruction, notifiée en fin décembre 2021 par le secrétariat général de la présidence de la République au directeur général, Charles Pythagore Ndongo, ne sera sans doute jamais rendue publique compte tenu d’un contexte interne particulièrement tendu.

Pointant en seconde position des chaînes nationales les plus regardées, après Equinoxe TV et d’après des sondages effectués en fin 2020 par la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), l’entreprisse n’a cessé d’accumuler des tuiles au fil des années.

Ses effectifs, de l’ordre de 2151 personnels voici une année (+1,36%), se sont surtout alourdis d’un millier de collaborateurs depuis la nomination de M. Ndongo, en fin juin 2016. Selon le rapport sur la situation des entreprises publiques et établissements publics, récemment publié par la CTR, au 31 décembre 2020, les charges de personnels se chiffraient à 16.915.734.617 francs contre 15.459.234.896 francs à fin 2018 pour un résultat d’exploitation négatif (-3.266.403.555 francs).

Les charges de personnels étaient ainsi en augmentation de 20,67%, absorbant la totalité de la valeur ajoutée, qui elle-même était en baisse de 6,79%. L’excédent brut d’exploitation s’en trouve, note le rapport, fortement détérioré de -350%. A cette gestion teintée de népotisme, s’ajoute la baisse continue de la redevance audiovisuelle depuis 2018, et qui était de -4,37% en 2020.

Pour la CTR, la Crtv «présente un risque très élevé» s’agissant de sa capacité à honorer ses engagements à court et à long terme. Preuve en est donnée par le ratio de liquidité générale, inférieur à 1 (0,33% en 2019 et 0,25% en 2020) ainsi que le ratio de solvabilité, qui s’avère négatif sur la période étudiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Magouille autour des visas: L’Ambassade d’Allemagne décline toute responsabilité

Par Antoine Bivana En cas de paiement, l’Ambassade d’Allemagne invite les usagers à faire …