Home Opinion Politique Cameroun > Manifestation de Genève: Davantage un moment de réflexion qu’une banalité
Politique - 2 semaines ago

Cameroun > Manifestation de Genève: Davantage un moment de réflexion qu’une banalité

La situation de harcèlement du président Paul Biya à l’étranger devrait susciter en chacun des questionnements sur la légitimité et les fondements de ces agissements.

Les multiplication des sorties des hautes personnalités (Niat du sénat, MinEtat Fame Ndongo, ministre Grégoire Owona, roi Sokoudjou, la classe politique, les médias locaux et étrangers) montrent au moin un potentiel qu’à cette diaspora anti-Biya mobilisée et engagée. On a de plus en plus le sentiment que ces activites sont bien organisés et comptent aller jusqu’au bout de leur réclamations contre vent et marée.

Quelles sont les réclamations de la Bas

D’après ce que j’ai pu lire de leur multiples sorties, les membres de la Brigade Anti Sadinard souhaitent :

  • la libération des prisonniers politiques
  • La double nationalité
  • La révision du code électoral
  • Un dialogue National inclusif pour aboutir à l’arrêt de la guèrre au NOSO.
  • Et autres…

Face à ces revendications qui pour certains durent déjà depuis plus de 30ans notamment la double nationalité, je penses que les conseillers du président Paul Biya au lieu de continuer à tenter de discréditer ces activites devraient reprendre de la hauteur, s’arrêter et interroger la profondeur de chaque revendication.

Les services du président devraient inviter les activistes à les envoyer un représentant rencontrer le président Paul Biya. Ça sera un acte historique. Ça ne sera jamais vu comme une faiblesse mais plutôt comme un père à l’écoute de son peuple. Le président devrait à l’entretien apporter des réponses concrètes et pertinentes aux revendications citées plus haut, au moins sur la libération des prisonniers, la double nationalité et la révision du code électoral. Après un dialogue pourrait être annoncé avec tous les acteurs publics inclus les sécessionnistes en vu de pacifier les zones Anglophone. Si c’est fait, le mandat du Président Paul Biya sera salué par tous: Il s’agit qu’ameme des revendications fondées sur les entraves ayant des vies humaines perdues, les familles dans la misère et les parents détenus.

Les manifestations à répétition ralentissent les performances du gouvernement et les contraint de prêter oreilles à toute tentative de mobilisation sous toutes les formes. Ce qui perturbe les fonctions principales de notre gouvernement.

Je prie les services du président Paul Biya de faire une bonne analyse de la situation et apporter quelques réponses concrètes à ces Camerounais qui aussi aiment leurs pays et rêvent à un développement hamoninisé à nos richesses naturelles et notre capacité de production.

La diaspora Camerounaise est à 5millions et est retrouvée pour la plupart dans des sphères technologiques les plus abouties du monde. Ayant pris une nouvelle nationalité pour des raisons professionnelles ou autres raisons, il est douloureux de revenir dans son pays et être traité comme un étranger, Alors qu’on revient y investir. Écoutons notre Diaspora.

Aristide Bounah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Etats-unis > Soutien et de crédibilité: Biden reçoit l’opposante bélarusse Tikhanovskaïa

Joe Biden a reçu mercredi à la Maison Blanche l’opposante bélarusse en exil Svetlana…