Home Politique Afrique Cameroun > Manifestations de Genève: L’Apar prend fait et cause pour Paul Biya
Afrique - 15 juillet 2021

Cameroun > Manifestations de Genève: L’Apar prend fait et cause pour Paul Biya

A travers la tribune de Joseph Chedjou, l’Alliance Patriotique et Républicaine du Cameroun (Apar) prône l’esprit républicain.  

« L’esprit patriotique et républicain doit être au centre de nos actions. Le respect des institutions et l’intention patriotique sont les indicateurs qui décrivent notre pays ici et ailleurs. Les actions que posent un individu ne sont pas les conditions sine qua non pour ternir l’image du Cameroun, »

indique Joseph Chedjou.

L’homme souligne que le Cameroun est un Etat de droit, même si cette question relève encore beaucoup de débats et de réaménagement pour ce qui est du corps judiciaire.

Le Président d’une république est porteur et garant des institutions d’un Etat, lui-même en tant que institution sûr reconnu par la constitution et les organes compétentes.

« Ce n’est pas dans la violence ou dans les discours haineux et le repli tribal que nous allons construire le pays. Nous sommes tous des enfants de cette Nation, le peuple que nous sommes, avons le droit de revendiquer mais de quelle manière le faisons-nous? »

S’interroge Chedjou.  

« Faisons des revendications pieuses à l’effet de construire notre République et notre Nation parce que quand nous nous faisons insulter c’est justement parce que nos agissements et comportements revendicateurs sortent de la norme et de l’ordinaire. Comment faire pour sortir de ce déni des valeurs ? Militons pour la réconciliation, l’amour pour notre prochain (compatriotes), être féru du sentiment républicain et patriotique. Prônons le vivre-ensemble, la cohabitation pacifique et l’unité nationale, »

insiste le militant de l’Alliance Patriotique et Républicaine du Cameroun.

D’après Chedjou, il ne faut pas insulter ni les individus ni le gouvernement, ou tout au moins un parti politique. L’Apar dénonce les actes qui ne construisent pas la République et le patriotisme, qui sont les deux piliers majeur et un mur à béton armé pour porter le Cameroun où il doit être.

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…