Home Opinion Politique Cameroun > Manœuvre: Détournements présumés des fonds de lutte contre le Covid 19
Politique - 29 juin 2021

Cameroun > Manœuvre: Détournements présumés des fonds de lutte contre le Covid 19

Inquiétudes après le report siné dié de la publication du rapport d’audit de la chambre des comptes de la Cour Suprême.

Contre toute attente, la publication du rapport d’audit définitif de la chambre des comptes de la Cour Suprême sur la gestion des fonds affectés à la lutte contre le Covid 19 au Cameroun, n’a finalement pas eu lieu le 25 juin 2021 comme initialement annoncée aux députés le 23 juin.

Une séance plénière spéciale avait pourtant été prévue dans un premier temps à l’Assemblée Nationale, séance au cours de laquelle, la chambre des comptes de la plus haute juridiction du Cameroun, devait présenter son rapport annuel et surtout son rapport d’audit du fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le Coronavirus et ses répercussions économiques et sociales dans le pays.

Au dernier moment, l’activité a été simplement et purement retirée de l’agenda des travaux des députés le 25 juin sans la moindre explication.
Selon certains députés ayant requis l’anonymat, ce sont les pressions exercées par l’exécutif notamment sur la chambre des comptes de la Cour Suprême qui seraient à l’origine de la non publication par cette dernière de son rapport d’audit concernant la gestion des fonds alloués à la lutte contre le Covid 19

Il convient de préciser que le 19 mai 2021,le rapport d’étape de la chambre des comptes de la Cour Suprême sur la gestion de cet argent et qui avait fuité sur les réseaux sociaux, a mis en exergue de nombreuses irrégularités et d’importantes malversations notamment dans la gestion des enveloppes attribuées au Ministère de la Santé publique et au Ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation, deux départements ministériels en première ligne dans le combat contre le Coronavirus qui ont bénéficié d’environ 30% des fonds consacrés à la lutte contre la pandémie.

Par ailleurs, après la fuite du rapport d’étape de la chambre des comptes de la Cour Suprême rédigé en mars 2021,une vingtaine de membres du Gouvernement y compris le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Joseph Dion Ngute, ainsi que d’autres hauts responsables de l’Administration et des patrons d’entreprises privées bénéficiaires des marchés publics en lien avec la lutte contre le Covid 19,

ont été auditionnés par des enquêteurs du Tribunal Criminel Spécial dans le cadre d’une enquête judiciaire prescrite par le Président de la République après avoir pris connaissance du rapport préliminaire de la chambre des comptes de la Cour Suprême.

Depuis lors, aucune personne n’a été formellement inculpée, du moins à la connaissance du public, ni même limogée ou contrainte à la démission en ce qui concerne les agents de l’Etat.
Et pourtant l’opinion et les partenaires au développement du Cameroun, comme le Fond Monétaire International (Fmi) qui avait octroyé 180 milliards de Fcfa au pays pour lutter contre le Covid 19, observent le Gouvernement et la justice dans le cadre de ce qui pourrait s’avérer être un important scandale de détournements des fonds publics.

Eric Boniface Tchouakeu, Chef de Chaîne Radio Siantou. Conseiller éditorial à Panorama papers

Le report siné dié ou la longue attente de la publication du rapport définitif d’audit de la chambre des comptes de la Cour Suprême sur la gestion par une vingtaine de Ministères et autres Administrations publiques des fonds affectés à la riposte contre le Covid 19 au Cameroun, renforce les suspicions et les craintes relativement à la volonté des pouvoirs publics de conduire le processus des enquêtes de manière impartiale et transparente jusqu’au bout.

Il faut pourtant le faire pour gagner en crédibilité au près de l’opinion publique et des partenaires extérieurs .Cela suppose par exemple ,permettre à la chambre des comptes de la Cour Suprême de rendre public au plus vite et dans son entièreté son rapport d’audit définitif ; et ensuite tirer toutes les conséquences notamment judiciaires qui s’imposent.

Eric Boniface Tchouakeu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Magouille autour des visas: L’Ambassade d’Allemagne décline toute responsabilité

Par Antoine Bivana En cas de paiement, l’Ambassade d’Allemagne invite les usagers à faire …