Home Politique Afrique Cameroun > Marche de Genève: Yaoundé coupe le réseau internet par peur de l’effet domino
Afrique - 17 juillet 2021

Cameroun > Marche de Genève: Yaoundé coupe le réseau internet par peur de l’effet domino

Le réseau internet est perturbé à Yaoundé et Doualap. Impuissant, les opérateurs de téléphonie envoient des messages d’excuse à leur client.

Alors que la marche des combattants de la diaspora va être lancé dans quelques heures, Les amis de Biya restés à Yaoundé ont très peur et ne s’en cachent plus. Vendredi, le réseau internet était très perturbé. Impossible de lire une vidéo sur Facebook ou YouTube.

Les utilisateurs sont désabusé face au message d’excuse de leur opérateur respectif qu’ils n’hésitent pas à qualifier de « gros mensonge »:

« Cher client, suite à un incident sur la fibre optique qui nous est fournie, Internet est momentanément pertubé. Nos excuses pour le désagrément subi »,

à envoyé l’opérateur Mtn à ses clients.

Mais, les camerounais ne sont pas dupe! Ils ont très rapidement établi un rapport direct entre cette perturbation subite de réseau avec la marche de la diaspora.

Les autorités camerounaises qui ne sont pas habitués aux marches sont dépassés. Ils ont tout essayé pour faire interdire l’événement sans succès. Perdu dans leur esprit de dictature, ils ont totalement oublié que la Suisse, comme la majorité des pays occidentaux, sont des pays de démocratie où il est interdit d’interdire les manifestations.

Qui sait? Peut-être que c’est Yaoundé qui a raison en sabotant le réseau internet. Puisque les marches peuvent toujours commencé à Genève et finir plutôt à Yaoundé. D’où l’importance d’empêcher que les images de Genève ne soient visionnée au Cameroun. Parce que, par « effet domino », en regardant les images de Genève, Yaoundé peut s’enflammer.

Ilyass Iliaskov Chirac Poumie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Bataille au sommet: La guerre de l’opinion publique refait surface

Par Serge Aimé Bikoi Au moins huit journaux en ont fait l’écho ce lundi, 23 mai 2022…