Accueil SociétéAfrique Cameroun > Matgenie: Après la grève, des licenciements

Cameroun > Matgenie: Après la grève, des licenciements

L’annonce est du ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi.

Par panorama
0 commentaire 104 vues

Par Sandra Ombollo

Après une énième grève qui paralyse le Parc national du matériel de génie civil (Matgénie), l’État annonce une opération de réduction du personnel de cette entreprise publique du Btp. Elle se déroulera du 13 au 21 juillet 2022, sous la responsabilité d’un comité interministériel ad hoc, présidé par l’inspecteur général des questions techniques.

Chaque personnel en activité doit se munir de sa carte nationale d’identité ; son contrat de travail ; le diplôme ayant favorisé son recrutement ; des actes de nomination ou d’affectation ; des actes de naissance des enfants à charge ; des actes de mariage et bulletin de solde. Certains de ces documents ou d’autres spécifiques sont requis pour les personnels retraités ou les ayants droits des personnels décédés.

Emmanuel Nganou Djoumessi explique que cette réduction du personnel et de l’outil de production constitue l’une des mesures immédiates prises au terme des différents acteurs de l’entreprise. Une opération qui permettrait, selon le Mintp, de rentabiliser l’entreprise, et de payer régulièrement les salaires de ses employés. En effet, le Matgenie est dans une situation critique. Son outil de production est inopérant, situation qui expose à des risques budgétaires importants pour l’État, l’unique actionnaire appelé à soutenir l’entreprise par des subventions et des rééchelonnements des dettes fiscales et sociales. Toute chose qui entretient des mouvements répétitifs d’humeur des employés en activité ou retraités.

Selon le rapport 2020 de Commission technique de réhabilitation (Ctr) des entreprises et établissements du secteur public au Cameroun, le chiffre d’affaires du Matgenie est en baisse en raison de la vétusté du matériel d’exploitation et des tensions de trésorerie qui n’ont pas permis l’exécution des commandes (contrats d’entretien des infrastructures routières signés avec l’administration et les partenaires privés).

Sur 12,4 milliards de Fcfa de prestations en 2019, l’entreprise n’a pu réaliser les travaux facturables qu’à hauteur de 1,35 milliard de Fcfa, soit un taux de réalisation de 11%. Face à cette précarité financière, les charges de personnel restent importantes et absorbent 89,95% du chiffre d’affaires 2019. « Cette situation pourrait constituer à terme un risque budgétaire pour l’État si la tendance n’est pas inversée », indique la Ctr.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes et de façon globale. Nous reprendrons également d’une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC

NOUS CONTACTER

Revue de presses

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie