Home Politique Afrique Cameroun > Mayo-tsanaga: Manaouda – Perevet en toute responsabilité
Afrique - Afrique - 1 semaine ago

Cameroun > Mayo-tsanaga: Manaouda – Perevet en toute responsabilité

Des renouvellements des organes de bases du Rdpc en toute responsabilité

« Nous faisons chorus autour d’un frère rassembleur qui a fait ses preuves quand il n’était pas encore membre du gouvernement. Nous allons l’accompagner, y compris avec Zacharie Perevet, un sage dont les conseils sont précieux pour le reste de sa carrière politique »

disait alors le Chef de Cabinet du President de l’assemblée et représentant le président de l’Assemblée Nationale du Cameroun et élite de l’extrême -nord,

lors du giga-meething organisé alors en remerciement au président de la reepuublique Paul Biya pour la désignation de Malachie Manaouda comme ministre de la santé publique du Cameroun.

On se souvient alors à ce moment que, Monsieur Zacharie Pérévet, qu’on considère comme un ministre émérite, a saluait alors le choix du Président de la République tout comme les populations qui étaient venues nombreuses dirent leur soutien au président Paul Biya.

Cette phrase de Zacharie Perevet

« Je me fais le devoir de lui apporter toute ma disponibilité et mon soutien pour lui permettre d’accomplir ses délicates missions qu’à bien voulu lui confier le chef de l’Etat »

confiait alors l’ancien Ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle.

Beaucoup d’eau à coulé sous les ponts , et certaines épreuves politiques traversées ce sont parfois terminées par des incompréhensions et des divergences d’opinions entre les deux pontes du système Rdpc et enfants du Mayo-tsanaga . Malgré les anicroches sur le terrain de la politique , Malachie Manaouda ,ministre de la santé a continué de garder une attitude de respect envers l’aîné et père et non moins chef de la délégation permanente du Rdpc dans le Mayo-Tsanaga, Zacharie Perevet. Travaillant pour non seulement permettre au Chef de l’état, d’avoir des résultats dans le secteur sanitaires et social, mais aussi pour le rayonnement du parti dans le Département du Mayo Tsanaga.

‘’Le prophète Manaouda’’ comme l’appelle affectueusement les populations du Mayo–tsanaga ne va pas oublier ces mots lors de la grande cérémonie de remerciement à Paul Biya pour sa nomination comme ministre de la République ‘’Je suis une fleur pour le département du Mayo-Tsanaga et nous allons nous battre pour offrir à tous des meilleurs conditions de santé » le déclarait-il et ne manquant pas de faire une ode à celui qu’il remplacait numériquement au gouvernement, à savoir l’ancien ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, Zacharie Perevet.

Il faut se souvenir encore que lors des élections municipales de 2013, la liste victorieuse du Rdpc n’avait devancé celle de l’Undp d’à peine 30 voix. Et ceci grâce à la forte symbiose entre le ministre de la Santé publique, Malachie Manaouda et le chef de la délégation permanente du Rdpc dans le Mayo-Tsanaga, Zacharie Perevet, principaux artisans de ce chamboulement politique dans le Mayo-Tsanaga.

Le parti présidentiel a lancé sa mue, en lançant les renouvellement dans les instenses de directions de ses sections locales. Certains analystes voyaient dans cette première étape de la transition politique de l’après Biya, le septentrion comme le principal obstacle du parti en ce qui concerne le contrôle des lointaines régions du grand -Nord du Cameroun considérées comme principales pourvoyeuses de voix pour le parti des flammes.

Des opérations de renouvellement des organes de base dans le Rdpc a forte actualité sur son déroulement et très souvent alimentées de ragots et certaines investives supposées ou inventées par des personnes en mal de sensation qui avaient déjà tôt fait de faire croire que rien ne marche plus entre Malachie Manaouda et son « père » Zacharie Perevet.

Des empereurs romains à aujourd’hui, en passant par la propagande menée pendant la deuxième guerre mondiale, l’histoire nous offre en effet une pléthore d’exemples où les fausses nouvelles ont été utilisées comme instrument pour assoir un pouvoir, obtenir un gain, ou pour influencer les populations, en temps en temps de guerre comme en temps de paix. Des campagnes de sabotage et de désinformation, que certains hommes politiques tapis dans l’ombre ou très souvent connus parrainent plus ou moins directement, font référence à l’utilisation de l’information et des fausses nouvelles pour atteindre des objectifs politiques très souvent peu cernés.

Loin de cette supposée actualité, qui veut laisser croire que Malachie Manaouda s’est éloigné de son  »père », que non ! Révèlent nos sources qui font savoir la disponibilité inqualifiable à chaque sollicitation. une photo captée il y’a quelques temps de la sollicitude entre les deux personnages politiques rappelle au bon souvenir des sourires et gestes d’amour entre Zacharie Perevet et son  »fils ». Le sang qui coule dans cette veine des files du mayo-tsanaga, le transit n’est pas rompue, la communication n’a jamais été rompue pour ceux qu’on considère aujourd’hui a tord ou à raison comme l’élite administrative et politique du mayo -tsanaga.

Les relations entre les deux hommes même si elles en prennent souvent des coups , n’ont rien a rien affecté à la façon de voir la politique et le respect du droit d’aînesse que Malachie Manaouda voue à son  »père » dont les nombreuses sollicitations sont toute sont prises en comptes et avec la même ferveur.

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Usa > Tribute to Colin powell: It was true, of course, but he was far more than that

Years ago, when he was asked to reflect on his own life, General Colin Powell described hi…