Accueil PolitiqueAfrique Cameroun > Meeting du Mrc: Maurice Kamto, « Nous allons aux élections en 2025 pour les gagner »

Cameroun > Meeting du Mrc: Maurice Kamto, « Nous allons aux élections en 2025 pour les gagner »

C’est un des points phares au cours de la cérémonie d’installation de l’exécution de la fédération régionale Mrc du Littoral 2 ce samedi 8 septembre 2022 à Nkongsamba.

Par panorama papers
0 commentaire 457 vues

Par Léopold DASSI NDJIDJOU de retour de Nkongsamba

C’est un des points phares au cours de la cérémonie d’installation de l’exécution de la fédération régionale Mrc du Littoral 2 ce samedi 8 septembre 2022 à Nkongsamba.
Le cycle électoral 2018-2020, ouvert par les sénatoriales du 25 mars 218 et bouclé par les régionales du 6 décembre 2020, aura donné de grandes leçons à Maurice Kamto et les siens.

« Nous allons aux élections en 2025 pour les gagner ; parce que chaque épreuve que nous avons subi nous a fortifiés et nous avons tiré les leçons. Parce que nous serons encore plus nombreux car le nombre des Camerounais qui adhèrent à notre parti a crû de manière extraordinaire depuis 2020 ».

lance le leader du Mrc accompagné de grandes ovations.

Dans la foulée, il frappe subtilement. « Si nous étions donc dans l’erreur totale, pourquoi donc est-ce qu’ils adhèreraient à un petit parti qui n’existe même pas ? Chaque fois qu’ils nous donnerons l’occasion de leur montrer que nous sommes présents, nous ne manquerons pas », martèle celui avait boycotté les élections couplées, législatives et municipales, du 9 février 2022. Il n’a pas voulu faire mystère de la situation engendrée par le boycott de ces élections et en a profité pour mieux préciser son engagement de conduire son parti aux prochaines élections. « Quelques esprits mal intentionnés, parfois dans nos rangs ou des esprits chagrins qui sont en face, passent le temps à vous bassiner les oreilles en disant, « Mais qui vous dit même que Kamto va aller aux élections ? Il va encore dire qu’il a boycotté comme en 2020 ! » Sur ce, il a demandé à ses militants de croire qu’ils avaient toutes les raisons de ne pas aller aux élections de février 2020.

Maurice Kamto entouré de Me Fabrice Tchoumen , président du bureau régional du Mrc du Littoral II, et de Albert Dzongang, son conseiller spécial à sa droite et de sa Majesté Pierre Marie Biloa Effa et Sylvanus Mutagha, ses conseillers spéciaux.

A ceux qui lisent une quelconque contradiction dans sa démarche politique, il a rassuré que ceux-là sont dans l’erreur car non seulement « ils ne sont pas nés de la dernière pluie » mais également

« ceux-là ignorent que tout parti politique adapte sa tactique en fonction du terrain. Il faut qu’on arrête de vous raconter des choses à dormir debout. Nous allons aux élections en 2025 pour les gagner ».

renchérit-il.

Les recettes de la victoire

Pour Maurice Kamto, la Mrc va gagner en 2025 par la voie des urnes. Il recommande en premier lieu une inscription massive sur les listes électorales en synergie avec Elecam.

« Le changement dans la paix et dans les urnes est une intention intangible de notre parti. Or, on ne peut changer par les urnes qu’en étant des électeurs. Ne vous soustrayez pas à cet impérieux devoir. A quoi sert-il de venir si nombreux au meeting si vous n’avez pas de cartes d’électeurs, si le jour où il faut décider de l’avenir du Cameroun, vous ne pouvez pas prendre part alors que vous avez le droit d’y prendre part ? Ça passe par les inscriptions sur les listes électorales ! Ça passe le vote le jour du vote ! Ça passe par la surveillance de votre vote ! Ça passe par la défense en cas de besoin de votre vote ! Voilà les recettes de la victoire. En matière électorale, 1+1= victoire. Est-ce que vous avez compris ».

demande –t-il à ses militants survoltés.

Il a poursuivi en indiquant que les siens et lui veulent la paix au Cameroun.

« Je ne suis pas de ceux qui demandent qu’il faut tout détruire avant de reconstruire. Il faut ajouter sur ce qui a été déjà fait. Je vous l’ai toujours dit, c’est la seule option et je n’en ai pas d’autres ! C’est celle-là qui va nous conduire à la victoire ! ».

confesse-t-il.

Avec une pointe d’ironie, il a rappelé au public acquis à sa cause que ce sera en 2025 ou avant, « parce qu’Elecam lui-même parle en disant 2025 ou avant, je ne sais pas ce qu’il pense par « avant » ! Mais vous devez être prêts à tout moment ! Nous connaissons notre pays quand on commence à dire « ou avant », on ne sait pas ce qu’on cuisine dans les laboratoires », conclut-il avant d’interpeller ses militants d’être prêts à tout moment. Même si on disait que c’est demain, conseille-t-il, vous devez être prêts ! Donc en 2025 ou avant, le Mrc ira aux élections, « à toutes les élections ». Ceci se fera, assure le challenger de Paul Biya en 2018, « avec toutes les forces du progrès et de la résistance nationale, le changement que les Camerounais appellent de tous leurs vœux ».

Je saisis cette occasion pour rappeler que le fait d’occuper tel ou tel poste, au sein d’un organe de base au sein de notre parti, ne donne pas automatiquement le droit d’être le candidat du parti, à telle ou telle élection étatique. Des investitures se feront par des instances désignées cet effet par le parti, en fonction de la capacité des uns et des autres à nous ramener la victoire. Car quel que soit ceux qui gagneront, c’est le parti tout entier et chacun de ses militants auront gagné. Le renouvellement des organes de base est l’occasion d’un nouveau départ pour le Mrc dans cette région politique, dans la sérénité et la confiance.
Il a prescrit une dynamique d’inscription massive en synergie avec Elecam sur les listes électorales.

Le changement dans la paix et dans les urnes est une intention intangible de notre parti. Or, on ne peut changer par les urnes qu’en étant des électeurs. Ne vous soustrayez pas à cet impérieux devoir.
A quoi sert-il de venir si nombreux au meeting si vous n’avez pas de cartes d’électeurs, si le jour où il faut décider du jour où il faut décider de l’avenir du Cameroun, vous ne pouvez pas prendre part alors que vous avez le droit d’y prendre part. Ça passe par les inscriptions sur les listes électorales ! Ça passe le vote le jour du vote ! Ça passe par la surveillance de votre vote ! Ça passe par la défense en cas de besoin de votre vote ! Voilà les recettes de la victoire. En matière électorale, 1+1= victoire. Est-ce que vous avez compris ?

Nous voulons la paix dans notre paix. Je ne suis pas de ceux qui demandent qu’il faut tout détruire avant de reconstruire. Il faut ajouter sur ce qui a été déjà fait. Je vous l’ai toujours dit, c’est la seule option et je n’en ai pas d’autres ! C’est celle-là qui va nous conduire à la victoire !

En 2025 ou avant, parce qu’Elecam lui-même parle en disant 2025 ou avant, je ne sais pas ce qu’il pense par « avant » ! Mais vous devez être prêts à tout moment ! Nous connaissons notre pays quand on commence à dire « ou avant », on ne sait pas ce qu’on cuisine dans les laboratoires ! Vous devez être prêts à tout moment ! Même si on disait que c’est demain, vous devez être prêts ! Donc en 2025 ou avant, le Mrc ira aux élections. A toutes les élections. Pour réaliser avec toutes les forces du progrès et de la résistance nationale, le changement que les Camerounais appellent de tous leurs vœux.

Quelques esprits mal intentionnés, parfois dans nos rangs ou des esprits chagrins qui sont en face, passent le temps à vous bassiner les oreilles en disant, « Mais qui vous dit même que Kamto va aller aux élections ? Il va encore dire qu’il a boycotté comme en 2020 ! ». Je redis ici qu’en, 2020, nous avions toutes les raisons de ne pas aller aux élections, croyez-moi !
Il faut être un parti qui aime son peuple pour consentir un tel sacrifice ! Mais je vous dis mes chers amis, nous avons payé notre part, en 2020 nous avons payé notre part. Maintenant, si d’autres veulent payer leur part, ils n’ont qu’à le faire, nous irons aux élections en 2025 ou avant. Et je ne crains pas de le dire, pour ceux qui trouvent une contradiction en politique comme s’ils voulaient prendre pour les nés de la dernière pluie, tout parti politique adapte sa tactique en fonction du terrain. Il faut qu’on arrête de vous raconter des choses à dormir debout. Nous allons aux élections en 2025 pour les gagner ; Parce que chaque épreuve que nous avons subi nous fortifiés et nous avons tiré les leçons.

Parce que nous serons encore plus nombreux car le nombreux de Camerounais qui adhèrent à notre parti a crû de manière extraordinaire depuis 2020. Si nous étions donc dans l’erreur totale, pourquoi donc est-ce qu’ils adhèreraient à un petit parti qui n’existe même pas ? Chaque fois qu’ils nous donnerons l’occasion de leur montrer que nous sommes présents, nous ne manquerons.

Vous êtes des militants de conviction ! Les Forces de maintien de l’ordre qui sont là, les services de renseignements, demandez aux militants sin on leur a donné un centime pour qu’ils soient là. Ils croient au projet que nous leur proposons parce que c’est une œuvre collective ! Si je ne respectais pas beaucoup votre uniforme, je dirais, oui vous-mêmes, venez dans les rangs ! Mais vous devez être neutres même si vous ne l’êtes pas toujours ! Restez un parti de conviction ! Restez solidaires !
La patience est la mère des victoires ! La politique se fait avec le temps et la victoire se construit dans le temps. Le Mrc construit sa victoire depuis 10 ans. Les épreuves et les difficultés fortifient nos pas. En 10 ans d’épreuves, nous avons accumulé plus d’expérience. L’expérience de l’adversité dans notre fonctionnement en tant que parti politique. Il y a deux jours, nous étions au siège de notre parti pour tenir une réunion. Les éléments de la gendarmerie sont venus demander : « Qu’est-ce que vous faites-l) dedans ? A quelle heure on a commencé la réunion et à quelle heure on va la terminer ». Tout ceci au siège d’un parti politique. C’est que j’appelle l’expérience de l’adversité dans la politique. Vous êtes harcelés en permanence, vous êtes harcelés jusqu’à dans vos derniers retranchements. Il faudra qu’un jour les responsables de toute cela expliquent aux Camerounais ce qu’ils prennent au Mrc.

On vous a refusé la Place des fêtes parce que vous en êtes indignes. Mais un jour vous en serez dignes ! On vous refusé l’Esplanade de l’hôtel de ville, comme si vous n’étiez pas des citoyens de Nkongsamba, mais vous êtes les citoyens de la ville de Nkongsamba ! On a vous a refusé le stade, parce que même là, votre seule insistance les dérange, ils ne veulent pas vous voir mais moi je vous vois.

Je voudrais associer ma voix à celle du Secrétaire de la Fédération régional du Mrc dans le Littoral II, Me Fabrice Tchoumen, pour remercier le personnel des Forces de maintien de l’ordre ici présentes, les autorités administratives, pour deux raisons. Parce que par leur présence, ils sont les témoins oculaires directs que vous vous êtes un parti politique organisé et militants disciplinés et qui menez vos activités dans la paix. Qu’ils aient donc le courage et l’honnêteté de d’en rendre fidèlement témoignage. Je les félicite aussi parce que leur présence nous rassure en tant que citoyens parce que rien ne peut nous arriver pendant qu’ils sont là ! Alors, merci d’être là.
Je voudrais dire, à certains responsables politiques, à certaines autorités administratives, et même à certains éléments des Forces de maintien de l’ordre, que nous sommes tous les citoyens de ce pays, qui aimons tous notre pays, que nous les respectons pour les fonctions qu’ils exercent, mais qu’ils nous respectent comme citoyens qu’ils doivent protéger et encadrer.

Le Cameroun ne s’arrêtera jamais. Chacun de nus va jouer sa partition et quitter la scène. Alors souvenez-vous que rien n’est éternel. Et qu’en toute circonstance vous devez servir votre pays ! Demain, le Mrc en charge de la conduite des affaires de ce pays, fera toujours appel à vous, souvenez-vous en ! Nous ne sommes pas vos ennemis, nous ne sommes même pas vos adversaires, nous sommes de simples citoyens qui ont des convictions qui voudraient les partager avec les autres Camerounais. Il est bon d’ailleurs, que dans tout pays, il y est une alternative parce que justement si vous misez sur un seul cheval, et que ce cheval n’est pas partant, ou qu’il échoue, alors il n’y aura pas d’alternative et vous aurez tout échoué ; Donc, laissez une chance l’alternative au Cameroun. C’est dans notre intérêt à nous tous.

Je voudrais féliciter chaleureusement les amis politiques du Littoral 2 avec en tête le secrétaire de la fédération régionale, Me Fabrice Tchoumen, d’une part pour le déroulement pacifique des récentes élections internes du parti dans leur région ; d’autre part pour leur ténacité qui permet de tenir cette réunion publique en dépit de nombreuses difficultés politiques et administratives.

La vie du Mrc est une succession d’épreuves. Et sa marche vers son destin est un parcours parsemé d’obstacles. Chaque jour plus nombreux, chaque jour plus pernicieux. Car il faut avoir de la malice dans l’esprit pour nous faire croire que l’on peut engager des travaux dans une ville, dans tous les lieux publics où le Mrc aurait souhaité tenir son meeting. C’est aux difficultés du même genre que doivent se préparer les responsables de notre parti partout dans le pays ; Vous serez confrontés aux mêmes difficultés, alors préparez-vous à être tenaces, à être résilients, sans violence et avoir des arguments pour convaincre, persuader ceux qui nous empêchent de vivre ce que nous avons le droit de vivre.

Le Mrc n’a jamais, mais alors au grand jamais, depuis sa création, été l’auteur du moindre acte de violence, du moindre trouble à l’ordre public dans notre pays ou ailleurs. Il exerce ses droits et libertés dans le respect de la loi et des autorités publiques. Son seul crime est de faire son travail de parti politique de l’opposition, avec conviction et une volonté réelle d’offrir une alternative dans la conduite des affaires de notre pays.

Hier 7 octobre était le 4ème anniversaire, jour pour jour, de cet évènement historique. Et notre flamme reste vive. C’est sans précédent. Même à l’échelle de l’Afrique, que des citoyens, engagés, convaincus, qui ont porté leurs choix et leur confiance sur un candidat restent debout derrière ce candidat, confiants pendant quatre années consécutives. C’est exceptionnel et pour cela, je voudrais vous féliciter.
Par votre présence massive, vous confirmez aujourd’hui encore, de façon éclatante, votre attachement au Mrc, à l’occasion de la présente cérémonie.

Je sais qu’il y a eu certaines frustrations dans la fédération communale de Melong. Je regrette que certains candidat de a liste perdant aient fait des vidéo pour dénigrer leur propre parti. C’est une erreur ! C’est une erreur immense ! C’est une erreur difficile à réparer parce que justement, ceux qui sont tapis dans l’ombre et qui ne cherchent que des occasions pour s’attaquer à notre parti s’en sont emparés sans même savoir le fond du problème. Ce n’est pas la bonne réaction. Quand on aime son parti, on ne peut pas œuvrer à sa destruction. Je voudrais que tous ensemble, nous tournions cette page car après ce couac observé à Melong, la qualité de nos élections internes, transparentes, libres et justes, confèrent une solide légitimité aux nouveaux responsables élus des organes de base du Mrc dans le Littoral 2. Mais sachez-le, le parti n’appartient pas à ceux qui ont gagné mes élections ! Les vainqueurs doivent être des rassembleurs. Des animateurs ouverts, tolérants, à l’écoute de tous les militants, je ne veux pas en perdre un seul. Le Mrc ne veut pas perdre un de ses militants et tous les problèmes qui se posent peuvent et doivent être résolu à l’intérieur du parti. J’engage les militants élus à la tête des organes de base, à ouvrir grand leurs bras à ceux dont la liste a perdu les élections.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 01 02 2023

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen