Accueil Opinion Cameroun: Mes Impressions après la visite de Macron

Cameroun: Mes Impressions après la visite de Macron

Sans vouloir manquer de respect à quiconque, Mr Macron m'a donné l'impression d'un adolescent surexcité à qui un vieil oncle a refusé ses friandises préférées.

Par panorama
0 commentaire 175 vues

Avec Djeukam Tchameni

En effet face aux pressions de Macron, Biya a réaffirmé la neutralité du Cameroun sur la guerre en Ukraine et le refus de condamner la Russie. 

Sur le plan économique, la part de la France dans l’économie camerounaise est passée de 40% à moins de 10%. Macron n’a pas pu obtenir des passe-droits. Si les firmes françaises veulent  augmenter leur part du marché, elles devront se montrer plus compétitives, car le “Cameroun n’est là chassé gardée de personne” dixit Biya.

Sur la question de la succession, Biya n’a pas lâché du lest non plus. Il a demandé au français de réapprendre à faire de la soustraction. 

Il ne restait plus à Macron que d’aller se consoler chez Yannick Noah, entouré de sa “société civile” de nègres de maison. 

J’entre en politique pour défendre mes convictions souverainistes, unitaristes, panafricain es, démocratiques et socialisantes. 

Je suis pour la souveraineté Totale du Cameroun et L’unité de l’Afrique. 

Je suis pour le renforcement de l’unité nationale et de la conscience africaine. 

Je suis pour la démocratisation des institutions, c’est à dire que je milite en faveur de la diminution des pouvoirs présidentiels et le renforcement subséquents des contre-pouvoirs législatifs, judiciaires, médiatique, le tout sous l’œil vigilant d’une société civile active et organisée. 

Je suis pour la dévolution de larges pouvoirs vers les régions et les municipalités 

Enfin, je milite pour une politique économique et sociale qui donne la part belle aux couches  défavorisées (les pauvres, les jeunes, les femmes, les handicapés, et autres laissés-pour-compte) 

Je reproche donc à Biya d’avoir laissé le pays sombrer dans le tribalisme, le régionalisme et les autres formes de repli identitaire. 

Je lui reproche de concentrer entre ses mains tous les pouvoirs et de soumettre ou nullifier toutes les autres institutions. 

Je ne comprends pas son refus de décentraliser ce pays depuis 1996 et je trouve cynique et inefficace son approche dans la résolution de la crise dans le Noso. 

Je le tiens pour responsable de la paupérisation de la majorité des camerounaise et de la décadence morale qui s’en est suivie. 

Mais ce long chapelet de désaccords ne m’empêche pas de reconnaître et de le féliciter  chaque fois qu’il pose des grands actes. 

Je suis fier de son attitude vis à vis de l’ancienne puissance coloniale. Je lui suis gré d’avoir diminuer son influence dans notre économie et d’avoir diversifier les partenaires économiques, diplomatiques et militaires du Cameroun. 

Djeukam Tchameni

Il nous reste certes à régler la question du Fcfa et la pernicieuse influence culturelle de la francophonie. Nous devons être aussi vigilants vis-à-vis des nouveaux “amis” du Cameroun. 

A chaque génération de se saisir de sa mission et de la remplir. 

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes et de façon globale. Nous reprendrons également d’une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC

NOUS CONTACTER

Revue de presses

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie