Home Opinion Politique Cameroun > Message à la nation: Biya affiche sa peur face à Kamto
Politique - Une - 1 janvier 2021

Cameroun > Message à la nation: Biya affiche sa peur face à Kamto

C’est un président manifestement très fatigué ayant perdu sa gestuelle habituelle qui est venu présenter Maurice Kamto parmi les maux du Cameroun.

Décidément Maurice Kamto occupe une place de choix dans l’agenda présidentiel. Tout porte à croire que Kamto fait autant peur à Etoudi que Boko Haram, les rebelles de la Séléka, les ambazoniens, voir le Coronavirus.

Pour preuve, Paul Biya évoque le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc), sans le citer nommément en 3ème position au même moment qu’il présentait les grand problèmes qu’à connu notre Cameroun en 2020. Notemment Boko Haram, les rebelles de la Séléka, les ambazoniens ou le Coronavirus.

Le président de la République n’avait pas raté Maurice Kamto à l’école publique de Bastos après avoir accompli son vote. Charles Ndongo lui avait alors tendu son micro pour accueillir ses impressions. Il avait à demi mot comme ce 31 décembre 2020 qualifié le Mrc de Maurice Kamto de « petit parti politique ».

Hier soir, Paul Biya avec une dentition visiblement incomplète, dans son ambition de mourir au pouvoir et d’abandonner le Cameroun en guerre, a été incapable de faire la moindre annonce forte. Il a prononcé son 38 discours de fin d’année à la nation sans la moindre innovation en dehors du Coronavirus et de Maurice Kamto qu’il a lui même mis au même pieds d’égalité.

Pas le moindre bilan, ni la moindre perspective. Qu’a fait le gouvernement Biya en 2020? Silence radio! Que fera – t – il en 2021. Silence radio! Pas la moindre allusion à l’accident pourtant encore frais de samedi dernier, alors qu’il est au hit parade des «présentateurs» de condoléances aux chefs d’Etat occidentaux chaque fois que leur pays sont victimes de telles catastrophes.

Allons nous encore dire qu’on a fait lire un mauvais discours à Paul Biya? Qui est ce président à qui on a toujours fait faire des erreurs?! Cela veut-il dire qu’il soit aussi bête ou alors est-il un andicapé mental? Ou plutôt la «proximité sociologique» du bus accidenté n’est-il pas de nature à préoccupé le vieux qui commence à perdre ses dents ? Autant de questions sans réponse.

Ilyass Chirac Poumié, Journaliste. Directeur de publication Panorama papers et Pdg du Groupe Panorama

De toutes les façons, le « petit » Cabral Libii, lui, a au moins pensé à ces autres victimes des « autoroutes » de Paul Biya. Maurice Kamto au même moment en a fait autant et a promis continuer la lutte pour la libération du Cameroun contre vents et marrés. Les 3 leaders actuellement en vu au Cameroun se sont affrontés par médias interposés. Pendant que le vieux lion était naturellement la grande star. Puisqu’il a été le seul à passer en direct sur les principales télévisions camerounaises.

Ilyass Chirac Poumié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Islamic State claims responsibility for deaths of three female journalists

The Islamic State says it is responsible for an attack that left three female journalists …