Home Politique Afrique Cameroun > Messanga Nyamding: Le problème du gouvernement c’est pas l’opposition
Afrique - 1 semaine ago

Cameroun > Messanga Nyamding: Le problème du gouvernement c’est pas l’opposition

“Si Paul Ngouare Kindi ne se met pas à genoux pour me demander pardon, je le traîne en justice” Pascal Charlemagne Messanga Nyamding, était l’invité de la très regardée émission ”la vérité en face” sur Équinoxe TV.

L’enseignant d’université en a profité pour revenir sur une des ”Une” de la publication du journaliste Paul ngouare Kindi qui pour lui l’a diffamé. En des termes très fort, le professeur exige un pardon du directeur de publication et “à genoux.”

Voici que va certainement s’ouvrir dans quelques jours l’un des plus sulfureux procès au Cameroun pour ces deux personne n’est très médiatique depuis quelques années. L’un pour ses sorties souvent un peu trop osées contre le Rdpc selon qui veut le voir ainsi et l’autre pour ses titres “lunaires”

Il faut dire que Pascal Messanga Nyamding n’est pas à sa première promesse de traîner quelqu’un de connu dans les couloirs de la justice . S’agissant de l’affaire de l’homme politique Maurice Kamto à lui ,les camerounais avaient attendus en vain mais rien de ce qui était annoncé par médias interposés n’a finalement eu lieu .

Pascal Messanga Nyamding , était l’invité de” la vérité en face” sur Équinoxe TV et comme à son habitude en a dit ,notamment concernant l’acquisition des cartes des membres dans le Rdpc ,ne manquant pas de rappeler au passage que l’opposition est dans le Rdpc .

“ils vendent les millions de cartes pour tricher les élections aux primaires…”
Le rdpc est il donc le parti de la fraude ? Messanga Nyamding répond :
Mais insistera sur le fait que au RDPC ,il y’a pas de membres au RDPC tel que ce sont les populations réelles votent . C’est le militantisme de poche qui fait chemin et plombe l’activité normale du parti . Un phénomène qui pèse pendant la mobilisation lors des élections.

Sur la réunion interdite de la coalition et conduite par Patrice Tomaino Ndam Njoya , le membre du bureau politique du Rdpc:

“je condamne cet acte ….est ce que il y’a aujourd’hui dans notre code pénal un délit de concertation politique.”

Symboliquement ,cette coalition constituée de Cabral Libi’i ,Maurice Kamto , Joshua OSIH représentent a elles seules 1 millions de personnes :

“Qu’est ce que ils vont chercher là bas …moi j’ai eu peur …en tant que homme politique nous ne facilitons pas la tâche au président Paul Biya”

Sur un autre sujet , notamment en ce qui concerne les permanences du parti , le membre du bureau centrale n’y va pas de main morte , il s’interroge comment le président Paul Biya peut il avoir consommé 500 membres du RDPC et qu’aujourd’hui le Rdpc soit encore a squatter les locaux de la défunte Unc.

Deux heures d’émission pendant lesquelles, le professeur messanga Nyamding sera resté lui même encensant et dénonçant en même temps le Rdpc et ses ministres et autres :
“Comme je sais que beaucoup y sont sans être vraiment pas là” dans le Rdpc ,une espèce de courtisan qui se sont positionnés sans avoir un regard sur le parti .

Sur la réforme du corps électoral , à Messanga Nyamding de dire que cette démarche que veut prendre l’opposition n’est pas la bonne :

“Je voudrai donné un carton jaune à l’opposition et reprendre en ma charge la sortie du camarade Famé Ndongo”

pour dire par la fin que c’est un sujet qui devrai être débattu et discuté à l’assemblée nationale.
Parlant du code électoral , selon le membre du RDPC l’opposition a refusé de gouverner alors qu’elle a eu cette chance dans les années antérieures .

“Moi je pense que ceux qui prennent le risque de vouloir modifier le code électoral actuel veulent amener la guerre dans ce pays”

selon Messanga Nyamding à partir des réalités qui sont propres on peut construire notre droit ,on ne peut pas parler du code électoral sans parler de nos réalités , à partir de là nous devons garder notre originalité …

Dans son fin de propos au professeur de dire que

“la guerre de succession à commencé …je voudrai que les camerounais soit courageux qu’ils sachent que le problème du Cameroun n’est pas l’opposition”

Pierre Laverdure Ombang

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Sultanat des Bamoun : Qui était Rabiatou Njoya

La frangine de sa Majesté le Sultan, El Hadj Ibrahim Mbombo Njoya s’est éteinte le 09 avri…