Home Société Afrique Cameroun > Meurtre de 15 civil par l’armée: Un Mensonge selon le gouverneur du nord-ouest
Afrique - 2 mai 2021

Cameroun > Meurtre de 15 civil par l’armée: Un Mensonge selon le gouverneur du nord-ouest

Sur les réseaux sociaux, il circulent depuis quelques heures des images atroces d’une tuerie dont la rumeur attribue à l’armée camerounaise dans le Nord-ouest et faisant état de plusieurs personnes d’un même groupement tuées, et parmis lesquelles des enfants (7), des femmes (7) et un homme.

Dans un communiqué, le gouverneur du nord-ouest Adolphe Lele Lafrique, l’assassinat d’un homme ,sept enfants et de sept femmes tués par des séparatistes selon la rumeur par l’armée camerounaise. Selon le communiqué, des images fausses propagées dans les réseaux sociaux et laissant croire que des personnes d’origines Bororos du Nord-ouest, aurait été attaquées et tuées après une descente de l’armée camerounaise.

« Il n’en est rien. Rien du tout », révèle le communiqué du patron de la région du nord-ouest qui fait lire qu’après des investigations préliminaires et identification, les uniformes portés par les hommes sur la photographie ne sont pas reconnus comme ceux utilisés par l’armée Camerounaise. Mais s’apparentent visibles à des tenues étrangères et qui seront bientôt identifiés.

Le gouverneur du nord ouest condamné avec véhémence, ce qu’il qualifie comme une manipulation des camerounais par voie des réseaux sociaux ,par des hommes ayant un agenda caché, avec la.malicieuse intention de créer la panique et inciter le chaos dans sa région de commandement.

La plus grande ville du Cameroun anglophone est l’épicentre d’un mouvement de contestation né en fin 2016. Mais au fil des années, le rêve s’est transformé en cauchemar et Bamenda est depuis prise en étau entre les Ambaboys et les forces de sécurité. Chacun s’accusant mutuellement après des exactions auprès des populations qui malheureusement souffrent le martyr d’être au mauvais endroit et au mauvais moment.

L’on estime à quelques 500 000, le nombre de camerounais qui ont fui les violences dans les deux régions du nord-ouest et du sud-ouest, avec une population sur le quivive, de nombreuses exactions, enlèvements et tueries sont faits et parfois dans des circonstances jamais élucidées.

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Canada > Barreau de Montréal:  Me. Olivier Chi Nouako radié du Barreau de Montréal.

Par Junior Atogo’togo C’est dans le dossier No 56- 17 – 03101 du 05 février 2021 qu’est co…