Home Politique Afrique Cameroun > Mindef-Archidiocèse de Yaoundé: Joseph Beti Assomo construit unr église et une école
Afrique - Afrique - 4 jours ago

Cameroun > Mindef-Archidiocèse de Yaoundé: Joseph Beti Assomo construit unr église et une école

C’est la résultante d’un partenariat entre le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense (Mindef) et l’archidiocèse métropolitain de Yaoundé, avec Mgr Jean Mbarga. Visite guidée des chantiers.

Le site d’une superficie d’environ 640 m² se situe en face de la station-service Ola d’Olézoa. En ce qui concerne l’église, R+1 avec mezzanine, elle est constituée d’unesalle de célébration (199,5 m²) ; d’une salle de chemin de croix ou de prière (199,5 m²) et d’une mezzanine (95m²). Cette église située non loin de l’Université de Yaoundé 1 et du quartier de la Défense, a aussi une aumônerie baptisée « aumônerie diocésaine des jeunes de Saint Paul ».  L’archevêque a soufflé dans l’oreille du Mindef, que Jean Baptiste est le prénom du bienfaiteur qui a cédé le site à l’Archidiocèse de Yaoundé.

Quant à l’annexe résidentielle, elle est constituée de cinq chambresavec chacune une douche interne (soit d’une surface totale de 80,96m²) ; une  cuisine (09,50 m²) ; un séjour commun (22m²) ; une salle de réunion (30m²) ; deux  bureaux ; une boutique (16,50m²) ; une sacristie (13,50m² et un magasin (06,80m²). Au cours de l’exécution des travaux qui vont à leur terme, le Génie militaire a été confronté aux contraintes liées au respect des mesures barrières contre la pandémie du Covid-19 et à l’interdiction de travailler les dimanches.

Le Génie militaire construit au collège de la Retraite

Ici aussi, juste après son arrivée au sein du collège de la Retraire, le Mindef est accueilli par les maîtres des céans. Juste après, les ingénieurs du Génie militaire sous la houlette de Jackson Kamgaing vont présenter les méandres de la réalisation du projet à Beti Assomo. Il s’agit de la construction d’un bâtiment R+3 comprenant 20 salles de classe et d’un gymnase R+1 au sein du collège la Retraite.

En ce qui concerne le bâtiment R+3, il est prévu pour une durée de 18 mois.  Ces travaux ont effectivement débuté en novembre 2020. A ce jour, ils sont réalisés à 40 % ; un personnel qualifié, composé de 30 personnels civils et de 10 militaires, est mobilisé pour la réalisation du projet. Le site abritant l’ouvrage est une parcelle de terrain rectangulaire d’une superficie de 3200m², située dans l’enceinte du collège de la Retraite et précédemment dédiée au stade de hand-ball.

Cette parcelle se trouve dans le prolongement des salles de classe existantes et limitée au nord et à l’est par une école primaire et à l’ouest par un talus jouxtant la nouvelle route Bastos. L’ouvrage est composé de 20 salles de classe de 47m² chacune avec une capacité d’accueil de 1000 élèves à raison de 50 élèves par classe. C’est un bâtiment de 55m de long sur 9m de large composé, en plus des salles de classe, de deux salles des professeurs ; cinq bureaux administratifs ; une bibliothèque et huit blocs toilettes (à raison de 02 par niveau).

En ce qui concerne le GymnaseR+, c’est un bâtiment de type sous-sol et R+1 situé à l’ouest du bâtiment R+3 en construction. Les deux ouvrages sont séparés par un dégagement de 3m de large. De forme rectangulaire, il mesure 50m de long sur 28m de large. Au sous-sol, sont logés deux grands bureaux, un magasin et un bloc toilette. Au rez de chaussée, on retrouve un terrain multisports (basketball, volleyball, handball), des vestiaires, des blocs toilettes et des gradins en U.

Et au niveau 1, conçu sous forme de mezzanine, on retrouve des gradins et des blocs de toilettes. Au total, le gymnase permet d’accueillir 1200 élèves et pourra accessoirement abriter les rassemblements des nombreux élèves du Collège de la Retraite. Lesdits travaux dont les études d’exécution ont déjà été réalisées par le Génie militaire, démarreront à l’issue de la construction du bâtiment R+3, pour une durée de 24 mois.

Il faut par ailleurs préciser que dans le but de réaliser les infrastructures de qualité à un coût relativement bas et sur fonds propres de l’Archidiocèse de Yaoundé, l’Archevêque métropolitain de Yaoundé a sollicité et obtenu du président de la République, chef de l’Etat et chef des Forces armées, la mise à disposition de l’expertise technique du Génie militaire.

Léopold DASSI NDJIDJOU

Réaction :

Mgr Jean Mbarga, archevêque métropolitain de l’archidiocèse de Yaoundé, ordonnateur des travaux.

« Notre appréciation est unanimement satisfaisante »

Nous sommes très honorés de visiter ce matin ce chantier en compagnie de Monsieur le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense. Nous avons apprécié les travaux qui ont été effectués par le Génie militaire. Que ce soit pour l’Eglise Saint-Jean Baptiste d’Olezoa ou les travaux en cours ici au collège de la Retraite. Notre appréciation est unanimement satisfaisante, parce qu’il y a la technicité, la programmation et même l’esthétique des ouvrages. Donc le Génie militaire a correspondu exactement à ce qu’on attendait de ces réalisations, de ces ouvrages. On souhaite maintenant mener à bon port afin que si c’est possible que l’église qui est Olezoa soit inaugurée le mois prochain, et d’ici la rentrée prochaine, en septembre 2021ou novembre 2021, nous puisons accueillir les élèves ici. L’objectif est d’élargir l’offre académique ici à la dimension du bilinguisme camerounais.Une bonne partie de ces salles accueilleront les premières promotions bilingues. C’est donc à la fois très patriotique et très ecclésiale. Le partenariat Mindef-Archidiocèse de Yaoundé a été  bien ficelé, et il est solide et chacun essaie d’honorer ses engagements.

Propos recueillis par L.D.N.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Sultanat des Bamoun : Qui était Rabiatou Njoya

La frangine de sa Majesté le Sultan, El Hadj Ibrahim Mbombo Njoya s’est éteinte le 09 avri…