Accueil SantéAfrique Cameroun > Ministère de la Santé: Akonolinga , un hôpital en état de délabrement.

Par Pierre Laverdure Ombang

Accueilli par les autorités administratives du département du Nyong et Mfoumou, le Dr Manaouda Malachie s’est immédiatement rendu à l’hôpital de district d’Akonolinga.
Pendant plus de 2 heures d’horloge, le patron de la santé publique accompagné des hauts responsables du Minsanté vont faire la ronde des services pour s’imprégner des réalités de cette formation sanitaire dirigée par le Dr. Elanga Vincent De Paul.

D’entrée de jeu, l’on observe une insalubrité matérialisée par la broussaille juste derrière les bâtiments. À l’intérieur, presque tout est à refaire : les installations électriques, l’entretien des murs, la charpente qui prend de l’eau de toute part. Dans les salles d’hospitalisation, outre des lits vétustes sur lesquels sont disposés des matelas déchirés, ces derniers sont dépourvus de moustiquaires.

En ce qui concerne les équipements sanitaires mécanique et électrique, ils sont presque tous hors d’usage. Au service de néonatalogie, les deux couveuses sont en pannes. Au bloc opératoire, le besoin urgent d’une table d’opération fonctionnelle et d’une table d’anesthésie est exprimée. Quant à la banque de sang, elle n’est pas opérationnelle en dépit de la demande en produits sanguins. La pharmacie ne dispose que d’un stock de médicaments urgents très limité.

En plus de ce déficit en équipements médicaux, l’aménagement des espaces laisse à désirer. Au service d’imagerie, l’appareil de radiologie est placé juste à l’entrée d’une salle obscure alors que dans le service de chirurgie, une salle entière est transformée en magasin ou des lits obsolètes sont disposés de part et d’autre. Par ailleurs, dans la salle de Physio-thérapie, des chaises et autres matériels usagés sont surmontés sur une sorte d’échafaudage.

Un ensemble de constats qui a amené le patron de la santé à exprimer son mécontentement avant d’engager les responsables de cette formation sanitaire à mettre de l’ordre. Car, “le malade doit être à l’aise à l’hôpital” a-t-il martelé.

Au sortir de cette visite des lieux, une séance de travail avec le personnel ainsi que les autorités administratives a permis d’aborder les préoccupations liées aux avancements et reclassements, aux personnels en situation précaire, à la question des patients indigents. Auparavant, le Directeur de l’hôpital a présenté des doléances relatives au renforcement du plateau technique, de l’effectif en personnel ainsi que de la dotation en ambulance. Des préoccupations pour lesquelles le Ministre de la Santé a apporté des réponses précises. Non sans indiquer qu’un état de besoins doit être soumis à ses services afin que l’Administration centrale puisse les satisfaire dans la limite de ses possibilités.

Au terme des échanges, le Ministre de la Santé Publique a encouragé le personnel de l’hôpital de district d’Akonolinga à oeuvrer d’arrache-pied pour redonner à cette formation sanitaire un visage avenant, dans les prochains semaines.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 01 02 2023

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen