Accueil SantéAfrique Cameroun > Ministère de la Santé: Cosmétique et compléments alimentaires , conformité oblige.

Cameroun > Ministère de la Santé: Cosmétique et compléments alimentaires , conformité oblige.

Produits cosmétiques et compléments alimentaires.Les opérateurs économiques du secteur désormais invités à se conformer à la réglementation et à la législation.

Par panorama
0 commentaire 233 vues

Par Pierre Laverdure Ombang

Après Yaoundé , la campagne d’assainissement se déporte dans la capitale économique Douala. Une équipe du Ministère de la santé Publique sillonne actuellement la ville de Douala et ce depuis le 06 septembre 2022. Objectif , apppuyer les équipes régionales locales sur le terrain, dans le contrôle et l’inspection des établissements de fabrication, de stockage, de distribution et de vente des produits cosmétiques et des compléments alimentaires.

L’ opération qui a cours dans les Régions du Centre, de l’Est, du Littoral et de l’Ouest, intervient quelques jours seulement après la décision du Ministre de la Santé Publique interdisant la fabrication, la circulation des produits cosmétiques et d’hygiène corporelle, contenant de l’hydroquinone et ses dérivés, le mercure et ses dérivés ainsi que les corticoïdes.

Ces descentes, se font sous le lead du Dr Yomo Mbarga Albertine, Chef de mission pour le compte de la Région du Littoral. Accompagnée par les forces de maintien de l’ordre. Des saisies sont automatiquement faites dans plusieurs établissements de fabrication, de vente, de stockage des produits cosmétiques et de compléments alimentaires dans la ville de Douala pour ceux en marge de la reglementation.

Pour le Chef de mission de la région du Littoral, “le constat est alarmant sur le terrain. Les propriétaires de ces officines violent la loi. Des molécules qui doivent être contrôlées par les pharmaciens se retrouvent dans les produits cosmétiques. Pourtant, ceux-ci décapent la peau. Or, le décapage de la peau est l’effet secondaire de certaines molécules médicamenteuses. Malheureusement, une peau qui est déjà décapée est exposée à de nombreuses maladies telle que le cancer, etc.

L’on retrouve également dans ces officines, des compléments alimentaires en vente sans autorisation.

C’est pour cette raison évidente que le Ministre de la Santé Publique, en vue d’atteindre les missions qui lui sont assignées et dont l’un des objectifs principaux est la protection de la santé des populations camerounaises a décidé de retirer de la
commercialisation, ces produits nocifs. Ils sont à l’origine des maladies en pleine recrudescence à l’ instar du diabète, du cancer, de l’hypertension artérielle pour ne citer que celles-là.

Rappelons que dans une récente déclaration face aux professionnels de l’information, le ministre Manaouda Malachie avait indiqué que cette opération, n’est en aucun cas dirigée contre un individu ou une structure particulière. Elle s’applique pour celà à l’endroit de tous ceux qui violent la réglementation et la législation.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 05 10 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie