Home Société Afrique Cameroun > Moeurs: Justice pour Malicka Bayemi, une pétition pour la jeune
Afrique - 21 juin 2021

Cameroun > Moeurs: Justice pour Malicka Bayemi, une pétition pour la jeune

Adressé à la Justice Camerounaise et internationale,
Justice pour Malicka Bayemi est cette nouvelle plateforme qui vient de voir le jour et qui entend dénoncer avec force les actes perpétrés sur Malicka Bayemi

 »Nous lançons cette pétition pour que la justice Camerounaise fasse son travail. Nous dénonçons avec force le viol collectif, l’ exposition de la nudité de la jeune victime mademoiselle Malicka Bayemi.

Nous les mères ne comprenons pas pourquoi une bande de papas pervers qui abusent de jeunes femmes mineures, ne se gênent pas de les droguer, filmer leur nudité et ébats sexuels, tout en prenant soin de ne pas montrer leur propre visage.

Et comme si cela ne suffisait pas , Ils se partagent les images sur les réseaux sociaux, pourquoi? Il s’ agit là d’ un crime , de proxénétisme aggravé et de pédophilie en bande organisée. C’ est pourquoi nous les amazones, en attendant que la justice se saisisse de l’affaire, souhaiterions que ces journalistes soient démis de leur fonction.

Nous sollicitons la condamnation des Messieurs Martin Camus Mimb Alias Nsang Nkong , Wilfried Eteki et leurs complices.

Les Amazones. »

Déjà 594 signatures enregistrées depuis le lancement de cette plateforme de soutien à Malicka Bayemi. La jeune fille est présentée par ses soutiens comme la principale victime de cette affaire qui fait l’actualité dans les réseaux sociaux.

En rappel un collectif d’avocats placé sous la coordination de Maître Dominique Fousse entend porter dans les heures à venir l’affaire devant les juridictions camerounaises. Elle entend de fait déposer plainte contre le journaliste camerounais Martin Camus Mimb désigné comme le principal acteur dans cette affaire liée à la sextape et qui met en scène a travers des photos et vidéos nue la jeune Malicka Bayemi .

Parmis les signataires , Yanick Ro***y donc voici les motivations :

 »Je signe parce que ce que chaque être humain doit se sentir révolté par ce genre de choses. Quelles que soient les circonstances, aucun individu (homme ou femme) ne devrait subir ce qu’elle a subi. De nos jours, nul n’est à l’abri de ces crimes. Et les auteurs doivent être appréhendés et punis… Déjà qu’il y a trop de cas d’impunité dans nos sociétés… »

Armand Soussia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Bataille au sommet: La guerre de l’opinion publique refait surface

Par Serge Aimé Bikoi Au moins huit journaux en ont fait l’écho ce lundi, 23 mai 2022…