Home Société Afrique Cameroun > Nécrologie: Christian Penda Ekoka est mort
Afrique - Trajectoire - 9 août 2021

Cameroun > Nécrologie: Christian Penda Ekoka est mort

L’économiste et homme politique, ancien conseiller économique du Président Paul Biya et allié de poids de Maurice Kamto par la suite s’en est allé.

Christian Penda Ekoka , économiste de formation et de renommée internationale est decedé selon nos sources dans un hôpital au Canada , l’homme politique , est né le 21 mars 1952 à Douala.. Il fait des études à Polytechnique de Montréal et de finances et management.

Ancien membre du Rdpc, qu’il a rejoint en 1996, Il a refusé de signer la pétition des
dignitaires du Littoral pour un 7e mandat de Paul Biya à la tête du Cameroun. Il prône des réformes en profondeur.

En 2018, Cpe a créé le mouvement Agiract dont la devise est « Prenons notre destin en main ». Agir-Act est un mouvement de la société civile dont la finalité est de permettre à ses membres de réaliser pleinement leurs capacités créatrices.

En juillet 2018, alors qu’il est toujours conseiller du Chef de l’État Paul Biya, et à la surprise générale, Cpe annonce qu’il ne soutiendra pas sa candidature à l’élection présidentielle d’octobre 2018, et que Agiract apportera son soutien à Maurice Kamto, candidat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun. Une alliance politique naît dès lors entre ces deux organisations.

Le 28 janvier 2019, l’économiste et homme politique est arrêté à Douala avec Maurice Kamto et Albert Dzongang, au domicile de ce dernier sans titre, à l’issue des marches pacifiques organisées à travers le pays le 26 janvier 2019 par le Mrc, en vue de contester le résultat de l’élection présidentielle d’octobre 2018 (donnant la victoire à Paul Biya au détriment du vainqueur Maurice Kamto), de revendiquer des enquêtes appropriées concernant les détournements massifs des fonds publics dans le cadre de la préparation de la Can 2019, retirée au Cameroun, de plaider pour l’organisation d’un dialogue politique inclusif pour la résolution de la crise dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et, enfin, de prévenir toute passation de pouvoir de gré à gré à la tête du Cameroun. Ils seront détenus pendant neuf mois dans la prison principale de Kondengui, et libérés sans charges en octobre 2019.

De sa vie familiale on en sait très peu , Christian Penda Ekoka, marié et père de trois enfants. Etait un férus de musiques africaine, classique et jazz ; lecture et arts martiaux dont il était par ailleurs ceinture noire yodan shotokan, membre de la Japanse Karate Association.

Une passion née pour le développement , car en effet , il aimait a dire que tout au long de son parcours professionnel, à travers différents continents, il a été habité par une seule quête « Pourquoi certains pays se développent et d’autres pas ? ». Il avait avant de mourir l’ambition de partager avec le public le fruit de cette exploration.

Aux dernières nouvelles , pas en bon termes avec le leader du Mrc , Maurice Kamto sur certains points de la politique menée et notamment sur le sujet survivol, l’homme de 69 ans s’en est allé sans avoir terminé le combat , celle du la conquête du pouvoir avec son parti un allié de poids pour le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun .

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Cinquantenaire de l’unité nationale en moins de 50 minutes: La nécessité de la réforme du format et du contenu.

Par Éric Boniface Tchouakeu A Yaoundé, la parade civile et militaire présidée par le Chef …