Home People Afrique Cameroun > Nécrologie: Décès de Nkotti François ”Destopelaire”.
Afrique - Culture - Info continue - 4 août 2021

Cameroun > Nécrologie: Décès de Nkotti François ”Destopelaire”.

Légende de la musique camerounaise , du makossa et de la culture camerounaise . Le géant Nkotti François s’est éteint selon nos sources à l’hôpital général de Douala.

C’est dans les Black Style, que l’homme fera son bout de chemin dans la musique et acquerra une renommée certaine. Le Black Style et tout pour lui dira t’il à chaque fois que l’occasion se présentera . Sans ce groupe, peut-être il ne serait pas allé aussi loin , fait savoir Nkotti François.

Plus de 40 ans d’une histoire d’amour avec la musique et jamais Nkotti n’a eu des regrets. Pour permettre aux générations qui le suivent de vivre ce rêve, Desto (son surnom) décide de créer en 1993, La Foire Musicale, Artistique, Industrielle et Commerciale (Fomaric). Assisté du Club Nkotti, ils font de ce rendez-vous annuel d’un mois un évènement incontournable dans l’agenda culturel du Cameroun.

Il confie pourtant avoir lancé ce projet avec un petit budget. Aujourd’hui, son budget a largement dépassé les millions de francs Cfa. « Ce que je voulais, c’était d’offrir aux jeunes de la ville de Douala un moment de détente et de distraction. A cette époque-là, c’était rare », a récemment confié l’ancien du groupe Black Style.

Son charme, Nkotti François l’a aussi investi dans la politique. Il brigue un poste de Maire de Bonaléa en 2002. Dans cette Commune du Cameroun située dans la région du Littoral et dans le département du Moungo, au Nord de la ville de Douala, le Maire Nkotti François donne de sa personne pour améliorer la vie des populations de sa Commune. Il restera aux commandes pendant deux mandats successifs avant de laisser la place à quelqu’un d’autre.

Car, pour cet homme d’honneur, « il faut permettre à tout le monde de faire ses preuves ». La page de la politique fermée, il est désormais concentré vers la formation des jeunes à plein temps et le suivi de sa carrière à qui il vient de donner un autre écho avec  son dernier album, qui est sorti en fin 2015. Adepte de musique de danse, Nkotti François navigue entre makossa et le benskin du Cameroun ainsi que le Ndombolo congolais.

Par ailleurs, sur la vie de cet homme pluridimensionnel , nous apprenons qu’enfant, Nkotti avait de l’admiration pour les hommes en soutane et rêvait secrètement d’être l’un d’eux. C’est pour réaliser ce rêve de gamin qu’il se présente au concours du juvénat de Makak. Faute de moyens, il ne peut poursuivre ses études de prêtrise. C’est alors qu’il se tourne vers la musique.

Et c’est dans la musique que l’homme va près de cinquante années durant faire danser les camerounais et l’Afrique .

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Canada > Drame à Gatineau: la thèse du double meurtre suivi d’un suicide confirmée

Des membres de l’entourage du père qui a tué ses deux fillettes avant de s’enlever la vie,…