Home Politique Afrique Cameroun > Nécrologie: Jacqueline Koung à Bessike n’est plus
Afrique - Trajectoire - 3 semaines ago

Cameroun > Nécrologie: Jacqueline Koung à Bessike n’est plus

” Regret de vous annoncer le décès ce jour à l’hôpital de la Caisse de Mme Jacqueline Koung à Bessike ancien Mindcaf.” Informe notre source.

La nouvelle tombe comme un couperet cet après midi du 2 juin 2021. Jacqueline koung à Bessike n’est plus selon nos sources. l’ancienne Ministre du gouvernement de Paul Biya a rendu l’âme à l’hôpital de la caisse nationale des prévoyances sociales de yaoundé.

Personnalité politique camerounaise , Jacqueline Koung à Bessike fut la première femme secrétaire d’État au Cameroun . Entre le 9 décembre 2011 et le 4 janvier 2019 , elle est nommée ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières.

En 1995, elle exerce la fonction de secrétaire générale du ministère du Tourisme. En 2001, Elle occupe le poste identique au ministère de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale. En 2003, elle est affectée au ministère de la Condition féminine. Et en décembre 2007, elle exerce également la fonction de Secrétaire générale au ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

Elle est membre du parti politique au pouvoir actuellement au Cameroun: le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Depuis 1996, elle occupe le poste de deuxième vice-présidente du bureau national de la section féminine du parti: Organisation des Femmes du Rdpc (Ofrdpc).

Lors du remaniement du 11 novembre 2011, elle est nommée ministre des domaines, du cadastre et des affaires foncières (mindcaf). Elle est reconduite à ce poste lors du remaniement ministériel du 2 octobre 2015.

Jacqueline koung à Bessike, qui nous quitte aujourd’hui est commandeur de l’Ordre de la Valeur. Elle est native de Bafia dans le département du Mbam-et-Inoubou, dans la région du centre du Cameroun. Elle est économiste de formation, spécialité banque et finance.

L’ancienne ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières (Mindcaf) avait été auditionnée lundi 03 juin 2019 par le Tribunal criminel spécial, qui la suspectait alors d’être impliquée dans des malversations financières liées à la vente illicite d’un terrain de 5000 m2.

L’ancienne membre du gouvernement etait également suspectée d’avoir participée à la rétrocession jugée irrégulière d’une parcelle de terrain de 400 hectares à une seule famille.

Par ailleurs, il faut dire que Koung à Bessike bat tous les records de longévité (sept ans) au poste de ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, qu’elle quitte finalement le 04 janvier 2019.

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Affaire Martin / Malicka: Communication du collectif d’avocats /Universal Lawyers and Human Rights Defence

le collectif conduit par l’avocate Dominique Fousse a déposé une citation directe co…