Home Politique Afrique Cameroun > Nécrologie: Le maire de Bangangté est mort
Afrique - 6 mars 2021

Cameroun > Nécrologie: Le maire de Bangangté est mort

Le Dr Jonas Kouamou a rendu l’âme ce jour des suites d’arrêt cardiaque.

La ville de Bangangté est en deuil. Le 1er magistrat de la ville de Bangangté vient de tirer sa révérence. Le Dr Jonas Kouamou vient d’être victime d’un arrêt cardiaque,qui l’a emporté pourtant rien n’indiquait un signe de détérioration physique ce jour même. En attendant le programme des obsèques, il faut rappeler que le Dr Jonas Kouamou, d’alors 1er adjoint au maire de Bangangté, a été porté à la tête de la mairie de Bangangté après la nomination de Célestine Kétcha Courtes comme ministre de l’Habitat et du développement urbain.

C’est en mars 2019 au cours d’un conseil municipal extraordinaire présidé par la doyenne d’âge Émilienne Kontchou, elle aussi décédée il y a environ un an, que le Dr Jonas Kouamou a été élu maire de Bangangté. C’était en présence de Oumarou Haman Wabi, le préfet du département du Ndé.

Né en juin 1952. Marié, l’enseignant à l’université des Montagnes depuis 1990 était père de 4 enfants. Il était également pharmacien biologiste. À sa mort, il est doyen de la faculté de pharmacie à l’Université de Montagne. Depuis 1980, il avait soutenu sa thèse de 3e cycle à l’Université de Reims, en France, avant de récidiver en 1988 avec un doctorat d’Etat. Il s’en va à l’âge de 69 ans laissant derrière lui un immense héritage tant sur le plan politique, académique que familiale. Que son âme repose en paix!

Rostand TCHAMI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Acharnement judiciaire contre le Mrc: Le Redhac appelle à la libération immédiate et inconditionnelle des prévenus

Tel est l’essentiel d’une sortie publiée le 7 avril 2021 par le Réseau des défenseurs des …