Accueil PolitiqueAfrique Cameroun > Opération Epervier: Marafa Hamidou Yaya et Iya Mohamed…en attendant Godot !

Cameroun > Opération Epervier: Marafa Hamidou Yaya et Iya Mohamed…en attendant Godot !

Alors que l'ancien ministre de l'Eau et de l'Energie(Minee) et ex-Directeur général de la Camwater, Basile Atangana Kouna, vient d'être remis en liberté au terme du délibéré de l'affaire Ministère public, Camwater contre Atangana Kouna et co-accusés. L'arrêt des poursuites requis par le Procureur général près le Tcs à la demande du ministre d'Etat ministre de la Justice Garde des Sceaux, comme le stipule la loi.

Par panorama
0 commentaire 785 vues

Par Pierre Laverdure OMBANG

Pour les analystes , cette histoire est une patate chaude qui aura des conséquences sur la justice camerounaise en général et sur la protection de la fortune publique en particulier. Beaucoup ne croyaient pas en la libération de l’ancien ministre de l’Eau et de l’Energie dont” les hautes instructions ” venues d’Etoudi avaient déjà fini par agacer. Car comment comprendre, jusqu’ici, la libération de Basile Atangana Kouna ? Et le maintien de Yves Michel Fotso en prison ( évacuation sanitaire).

Mais la justice en a décidé autrement sur hautes instructions du Président de la République répercuter au ministre de la Justice par le ministre d’État Secrétaire général à la présidence de la République et, de surcroît, à deux reprises. Une véritable affaire d’État. Il sied de rappeler que Yves Michel Fotso avait remboursé le corps du délit, mais était resté en prison. C’est plutôt le stratagème de l’évacuation sanitaire qui a été utilisé pour le ”libérer.” Comme lui Inoni Ephraim, voisin de palier de Iya Mohamed à la prison de centrale de Yaoundé aujourd’hui jouissant d’une quasi -liberté après une évacuation sanitaire lui aussi comme l’autre.

Au suivant pour les cas Marafa Hamidou Yaya, Iya Mohamed?

Pour le premier , Marafa Hamidou Yaya condamné à vingt ans de prison ferme, l’ex-ministre d’État chargé de l’Administration territoriale et secrétaire général à la présidence de la République n’a jamais renoncé à briguer la présidence du Cameroun. Marafa Hamidou Yaya, détenu dans une cellule du secrétariat d’État à la Défense (SED) depuis le 16 avril 2012, purge une peine de vingt ans de réclusion pour « complicité intellectuelle de détournement d’argent public« . Mais l’exiguïté de sa cellule de trois mètres sur quatre n’est pas parvenue à rendre inaudible l’ancien conseiller spécial, secrétaire général de la présidence puis ministre de l’Administration Territoriale.( jeune Afrique).

Pour le second , Iya Mohamed. L’ancien directeur général de la Société de développement du coton (Sodecoton) du Cameroun a été condamné à 15 ans d’emprisonnement, le 3 septembre 2015, par le Tribunal criminel spécial (Tcs) de Yaoundé. Cette juridiction spéciale, chargée de juger les détournements de deniers publics de plus de 50 millions de F Cfa, reproche à Mohammed Iya d’avoir détourné 10,9 milliards de Fcfa.

Aujourd’hui encore et ce depuis deux ans, l’ancien président général de Coton sport de Garoua est interné à l’hôpital de la Caisse nationale de prévoyances sociale(Cnps) de Yaoundé depuis l’avènement du covid-19. Depuis sa chambre , il peut, par les fenêtres qui donnent à la route, observer sans palper vraiment le vent de la liberté qui souffle pourtant si proche de lui.

Iya Mohamed va peut-être bien, sa santé s’est améliorée . Mais il en a perdu assez depuis 2015. Sa visibilité réduite ne lui permet plus de percer au loin pour discerner des images. Nos sources informent que le dossier ”Iya” aurait même reçu des instructions du chef de l’État …en attendant ..Godot!

Amadou Vamoulke , malade et affaibli va devoir revenir pour la 68 ème fois devant la justice . Detenu depuis près de 5 ans sans avoir été jugé . il continue de lutter pour sa liberation.

Ca tonne dans le nord

Il faut se rappeler au fort de la visite de la visite du président français Emmanuel Macron au Cameroun ,pour se souvenir de la sortie du président de l’association des personnes opprimées du Cameroun , Hassana Tchiroma au sujet de la supposée succession de Paul Biya par son fils Frank Biya pour comprendre que la revendication est forte et monte dans cette partie du territoire et exige la libération de Iya Mohamed , Marafa Hamidou Yaya et Amadou valmoulké.

”Pourtant ils sont légion les candidats qui triment dans les geôles de Kongengui et au Secrétariat d’Etat à la Défense(Sed) et parmi eux, le Ministre d’Etat Marafa Hamidou Yaya (détenu politique) dont le délit retenu donne toujours froid au dos à savoir : ‘’20 ans d’emprisonnement pour délit de complicité intellectuelle’’ qui ne figure nulle part dans nos textes de lois. Pendant que dans le même temps, les dossiers des scandales perpétrés sur l’arrimage de la Crtv sur satellite, la dotation des ordinateurs aux étudiants, le Covid-19, la Can Total Energies 2019, la somme allouée à coût de milliards pour la mission de localisation en vue de l’évaluation des capitaux placés dans les paradis fiscaux par nos compatriotes à travers le monde sont classés minutieusement dans les archives de l’histoire.

La curiosité perceptible est d’autant plus incompréhensible que ses co-accusés, notamment Monsieur Yves Michel Fotso DG de la Camair condamné à perpétuité et l’ex-Premier Ministre Ephrain Inoni vaquent librement à leurs occupations en Europe, nantis de passeports dûment visés à la sortie par l’autorité compétente.
Quant à l’honorable Meva’a M’eboutou, le grand argentier, il roule carrosse, si haut perché, très bien placé à l’échelle de l’immunité parlementaire au titre de Secrétaire Général du Sénat.
Pourtant quand la sentence est équitable, il est aise, pour le coupable, de purger sa peine, mais hélas !

En outre, la détention de Iya Mohamed, ex-Dg de la Sodecoton, à l’issue d’une conspiration malsaine et ignoble, se tenant de très près au libertinage excédent instruite à mondo vision par son adversaire Bell Joseph Antoine, candidat malheureux à la présidence de la Fécafoot sous le témoignage de l’assistance, nous rappelle les œuvres de Kafka. Quant à Monsieur Amadou Vamoulké, ex-Dg de la Crtv son cas déferle la chronique et laisse le peuple pantois. Ceux qui purgent injustement des peines lamentables, inhumaines dans nos prisons pour des raisons inavouées ne sont pas en reste.” signait comme pour alerter Hassana Tchiroma.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes et de façon globale. Nous reprendrons également d’une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC

NOUS CONTACTER

Revue de presses

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie