Home Politique Afrique Cameroun > Opération Epervier : Mebe Ngoh s’accroche à la notion de secret défense
Afrique - 28 mai 2021

Cameroun > Opération Epervier : Mebe Ngoh s’accroche à la notion de secret défense

C’est ce qui ressort de son intervention au cours de la dernière audience au Tcs.  

 Je ne vous apprends rien en disant que la majorité des activités de cette administration, de ce département ministériel, sont protégées par le secret défense. Ce secret défense concerne les informations, les renseignements, procédés à caractère militaire, d’origine gouvernementale ou diplomatique dont la divulgation auprès des personnes non autorisées peut nuire, hypothéquer et remettre en cause la défense nationale.

a expliqué Edgard Alain Mebe Ngo’o

Selon l’ancien proche de Biya, les infractions qui lui sont reprochées sont supposées avoir été commises du temps où j’exerçais les fonctions de ministre délégué à la présidence en charge de la Défense. Mebe Ngo’o a souligné que bien que n’étant plus ministre délégué à la présidence en charge de la Défense, il demeure astreint à l’observation de cette obligation.

 Toutefois, par respect pour le tribunal qui rend la justice au non du peuple camerounais, par respect pour votre auguste juridiction, pour vous honorables membres de la collégialité, j’ai choisi de répondre aux questions qui me seront posées. Mais madame la présidente, je le ferais dans la limite des contraintes que m’impose cette obligation.

a poursuivi l’ex-Mindef

Autre chose, Mebe Ngoh a signalé que sa sécurité est très menacée à la Prison de Kondengui.

 Pour ma part, j’ai échappé à deux tentatives d’assassinat. Je sais de quoi je parle. La première fois, c’était lors des émeutes en prison en juillet 2019. La deuxième fois, le 4 février 2021. Si j’ai échappé à ‘la mort, c’est par la volonté indépendante de mes assaillants.

a déclaré Edgard Alain Mebe Ngo’o

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Cameroon-info.net: Les activités aux arrêts

Par Antoine Bivana Les lecteurs du site d’information le plus lu du Cameroun, sont sevrés …