Home Opinion Politique Cameroun > Opinion: De l’amour en politique
Politique - 4 semaines ago

Cameroun > Opinion: De l’amour en politique

Certains  individus sont venus avec des expressions que ne connaît pas le monde politique : l’amour et la haine.

Un pays ne fonctionne pas sur la base de l’amour ou de la haine, mais sur la base de la loi.

On ne peut pas voter une loi qui oblige les gens à s’aimer les uns les autres. Ce sont des rapports strictement personnels. On demande tout simplement à tout le monde de respecter la loi.

Si quelqu’un dit : « Tel ne peut pas devenir Président du Cameroun», il n’y a pas lieu de se scandaliser ! Ce n’est qu’une opinion et une opinion n’est pas une loi.

Au Cameroun, aucune loi n’interdit à une Communauté,  une famille ou un individu jouissant de ses droits civiques de se présenter à une élection présidentielle, et encore moins à la gagner ! 

Et c’est cela le plus important !

Le reste, ce sont des sentiments strictement personnels qui n’engagent que leurs auteurs !

L’amour et la haine n’ont donc aucune place en politique au Cameroun. Si vous êtes candidats au poste de Président de la République, ne venez pas raconter aux Camerounais que vous les aimez ! Les Camerounais n’ont besoin de l’amour de personne ! Ce qu’ils veulent entendre, c’est comment vous allez gérer les 5.000 Milliards du budget collectif.

Allez-vous faire comme Ahidjo et Biya, c’est-à-dire, vous installer au Palais vous accaparer cet argent seul avec votre entourage, soi-disant que vous fabriquez l’unité nationale ? Ou alors, vous allez faire comme je propose, à savoir gérer seulement la moitié et laisser la gestion de l’autre moitié à des pouvoirs régionaux autonomes ?

C’est cela l’enjeu du Cameroun. Il n’y a aucun amour, ni aucune haine là-dedans.

Dieudonné ESSOMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Affaire Martin / Malicka: Communication du collectif d’avocats /Universal Lawyers and Human Rights Defence

le collectif conduit par l’avocate Dominique Fousse a déposé une citation directe co…