Home Opinion Interview Cameroun > Patriotisme: Poser des actes citoyens et républicains forts
Interview - 3 août 2021

Cameroun > Patriotisme: Poser des actes citoyens et républicains forts

Le président de la Jeunesse patriotique de Paul Biya, livre les grands axes de son mouvement. Il se dit prêt à soutenir Paul Biya jusqu’au bout.

Entretien exclusif avec Stéphane Yannick Lekaboth coordonnateur régional de la Japabi (jeunes patriotes avec Paul Biya), initiateur de la marche de soutien au chef de l’État et aux forces de défense à Bertoua  porteur de la déclaration de Bertoua dans laquelle les jeunes de la région condamnent avec véhémence les événements de Genève.

Actualités de l’Est: Vomment comprendre la marche organisée à bertoua !?

Stéphane Yannick Lekaboth: Merci de l’opportunité que vous m’offrez  de donner mes impressions après la grande marche du dimanche 25 juillet 2021 à bertoua. L’idée nous vient de l’observation de l’actualité. Nous avons constaté qu’après l’agression donc a été victime le couple présidentiel camerounais en visite privée à Genève, il fallait réagir, il fallait poser des actes citoyens et républicains forts, pour dire que l’opposition à un régime, l’expression des frustrations peut se faire autrement que par la violence  Le chef de l’État est une institution et il venait d’être victime d’une agression il fallait réagir. À penser que ces coléreux et agités réussissaient à entrer dans l’hôtel quel serait le bilan? Nous avons pensé qu’il fallait faire quelque chose. Voilà brièvement notre motivation et après avoir contacté des aînés notamment le ministre de la fonction publique et de la réforme administrative  et le secrétaire d’état aux travaux publics qui ont promptement réagi à notre appel

Êtes vous satisfait du déroulement de cette marche !!!? Pourquoi !!!?

Je suis totalement satisfait, un homme comblé Vous savez à l’Est on a pas l’habitude des marches, surtout lorsqu’elle vient d’une association à peine connue. Les gens sont méfiants de tout ce qui ne vient pas du Rdpc. Les observateurs ont souvent qualifié la région d’être muette. Si vous étiez là dimanche 22 juillet 2021 à  Bertoua vous aurez pu voir les rues bondées de monde, on se croirait un jour de fête nationale tellement les jeunes ont adhéré à l’appel de la raison citoyenne . La présence de deux de nos aînés ministres qui ont lancé  l’appel à la responsabilité de tous religieusement a été suivi et leur présence a rehaussé l’éclat de cette marche . Nous les en remercions au nom de toute la jeunesse du soleil levant. Ils sont de véritables repères pour nous.

Qui est Yannick Stéphane lekaboth !!? De quel bord politique vous revendiquez-vous  !?

Yannick Stéphane Lekaboh est le nom que mes parents m’ont attribué à ma naissance. Je me défini comme un soutien  inconditionnel à S.E. Paul Biya président de la république. J’ai eu des expériences politiques riches en effet. Pour le moment j’ai engagé une nouvelle aventure avec la Japabi (Jeunes patriotes avec Paul Biya) qui n’est pas un parti politique, j’y consacre tout mon temps et toute mon énergie.

Quels sont vos combats pour la région de l’Est !!!?

La région de l’est est la région la plus grande, la plus riche, mais aussi la plus pauvre avec une ressource humaine parcellaire, mais à ce sujet il faut le dire les lignes bougent, de nombreux jeunes talentueux représentent désormais la région dans différents secteurs même si beaucoup reste à faire .il y a en effet urgence, il nous faut plus de médecins, d’ ingénieurs, des PhD, d’agrégé etc…  Malheureusement L’Ens de Bertoua gracieusement offerte par le chef de l’État à la région  compte moins de 4% de nos frères et sœurs qui y  accèdent chaque année. Notre combat  est que la région se dote d’une ressource humaine de qualité. Sur  le plan politique nous souhaitons que la jeunesse soit davantage représentée et que la région imprime sa marque dans le paysage politique national. le développement de la région se fera par ses enfants ou ne se fera pas.

Où en êtes-vous avec les dénonciations sur le non respect du cahier de charges par une  société operant dans les UFA, dans le canton Kounembebe, dans le département de la Boumba et Ngoko dont vous êtes originaire !!!?

Dans ce genre de combat il ne faut pas être seul. Il faut compter avec les autres c’est à dire un lobby. Mais hélas je suis seul et un homme seul est un homme en danger. L’exploitation forestière est une mafia au Cameroun. Malgré les bonnes intentions de l’administration la machine est bloquée. Le système mafieux bénéficie de la complicité d’une élite compradore. La justesse de nos revendications, fait face à la réalité: le combat est perdu d’avance mais nous continuons néanmoins à revendiquer

Un message à la jeunesse du soleil levant !!!?

Je demande à la jeunesse de se lever comme un seul homme et revendiquer la liberté. Nous sommes le fer de lance de cette région. Cessons de croire que quelqu’un nous donnera le pouvoir: il s’arrache. Prenons notre destin en main. L’ancienne garde a montré ses limites il nous revient de rectifier le tir

Avez-vous des ennemis politiques !!!? Un message pour eux !!!?

Je suis un personnage qui dérange. Je suis pour eux un adversaire pourtant je ne représente rien tenez seulement à titre d’exemple la dernière marche.je suis victime d’une cabale bien orchestrée il faut m’abattre absolument. Il y a eu un précédent: c’est la campagne contre le covid-19, lorsque j’ai pris l’initiative c’était un tôlé général, c’est le cas cette fois ci encore. Pour paraphraser le capitaine Thomas sankara de regretter mémoire:  » je suis comme un cycliste qui grimpe une pente raide, précipice à gauche, précipice à droite obligé de pédaler, si je  m’arrête je suis fichu ». Mal aimé, incompris combattu tout ceci pour rien…

Toutefois si vous m’en donnez l’occasion je souhaite réitérer mes vœux de remerciements à tous les aînés qui nous ont accompagné pour la flamboyante réussite de cette marche, aux nombreuses mains qui ont œuvré dans l’ombre la preuve de leur attachement au couple présidentiel et aux institutions camerounaises et particulièrement au Ministre Joseph Le pour ses conseils.

Propos recueillis par Eloundou Germain, Avec Actualités de l’Est

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Usa > Tribute to Colin powell: It was true, of course, but he was far more than that

Years ago, when he was asked to reflect on his own life, General Colin Powell described hi…