Home Economie Afrique Cameroun > Peste porcine africaine: La viande du porc et produits des fermes porcines interdites dans la région de l’Ouest
Afrique - 1 semaine ago

Cameroun > Peste porcine africaine: La viande du porc et produits des fermes porcines interdites dans la région de l’Ouest

Un  arrêté signé le 16 juillet par Awa Fonka Augustine, gouverneur de la région de l’Ouest, fait mention de l’interdiction de la  circulation, du transport des porcs et de ses sous produits.

La région de l’Ouest étant connue comme l’une des grandes régions de l’élevage de porcs est mise en garde. C’est  ainsi que, le gouverneur de cette région va  prendre les devants a travers son arrêté du 16 juillet dernier. Il  essaye de limiter les dégâts qui peuvent être causés par la peste porcine. Quand on sait  qu’elle avait décimé officiellement 80% du cheptel porcin du pays en 1982, dans les régions du Nord et de l’Ouest qui sont les deux grands principaux  bassins de production. Pour cela, il procède par une interdiction de la commercialisation de la viande de porc.

 « Les mesures de police sanitaires relatives à la peste porcine africaine (ppa) doivent immédiatement être mises en œuvre dans tous les foyers, conformément à la loi en vigueur »,

peut-on lire dans l’arrêté.

Il en est de même de toute circulation de cet animal et ses drivés vers d’autres localités qui est formellement interdite . Egalement une  fermeture temporaire dans la région de l’Ouest des marchés de commercialisation des porcs et des sous-produits des fermes porcines. Peut-on lire dans cet arrêté comme faisant partis des mesures préventives.

Cette circulaire du gouverneur intervient quelques jours après que le ministère de l’Elevage, des Pêches et de l’Industrie animale (Minepia) ait intercepté dans la localité de Melong, département du Moungo, région du Littoral, une cargaison douteuse de porcs en provenance de la région du Nord-Ouest, en partance pour la ville de Douala.

Toutes ces dispositions sont prises comptes tenu de la gravité de la peste porcine africaine, qui est une maladie virale contagieuse des porcs domestiques. Elle n’a à ce jour ni vaccin, ni traitement connu. Pour l’éviter, les vétérinaires recommandent aux éleveurs de respecter les mesures de biosécurité. Cette maladie qui se développe pendant la saison des pluies.

Si les études qui devront été faites par le Lanavet sur les carcasses de porcs sont confirmés, le pays risque connaitre une pénurie dans ce secteur avec des risque d’inflation du prix sur le marché.

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Coopération: Le Minac tend la main aux Pme françaises

Le ministre des arts et de la culture a récemment reçu en audience, une délégation des Pme…