Home Economie Afrique Cameroun > Pétrole : La Snh en voie de racheter les actions de l’Etat tchadien
Afrique - 25 février 2021

Cameroun > Pétrole : La Snh en voie de racheter les actions de l’Etat tchadien

Selon nos sources, le pouvoir de Ndjamena a mis en vente la moitié de la participation de la Société des Hydrocarbures du Tchad (Sht).

Les autorités tchadiennes expliquent que la cession de leurs actions dans l’oléoduc Tchad-Cameroun, peut aider l’économie du Tchad à se relever. Celle-ci est profondément affectée par la crise sanitaire du Covid-19. Par le biais de la Société Nationale des Hydrocarbures (Snh), le régime de Biya est prêt à acquérir les actions du pays des Sao. C’est en 2018 que les négociations ont commencé.

Elles ont atteint leur vitesse de croisière ces derniers mois à cause de la pandémie du Coronavirus. La Sht détient 21 % dans la joint-venture Cameroon Oil Transportation Co (Cotco). Elle rassemble ExxonMobil (41 %), Petronas (30 %) et deux Etats : le Cameroun (5 %) et le Tchad (2,7%). La Snh est disposé à verser la somme de 150 milliards Fcfa pour que le processus d’achat aboutisse.

A en croire la Société Nationale des Hydrocarbures, le pipeline Tchad-Cameroun continue de générer des recettes. A la fin du troisième trimestre 2019, le droit de transit a rapporté près de 30 milliards Fcfa, soit 51 millions de dollars à l’Etat du Cameroun. Des recettes en hausse de 23% en glissement annuel, équivalant au volume cumulé de plus de 35 millions de barils de pétrole enregistrés.

Ces performances sont portées par l’augmentation des volumes de brut  transportés via le terminal Komé-Kribi (KK1) de l’oléoduc Tchad-Cameroun. L’évacuation du pétrole brut tchadien génère des recettes au titre de droit de transit, directement versé par la Cotco au Trésor public. Les recettes proviennent aussi des impôts et taxes payés par les sociétés impliquées dans le projet.

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cote d’Ivoire > Cpi: l’affaire Gbagbo, nouveau révélateur des faiblesses du bureau du procureur

La chambre d’appel de la Cour pénale internationale a confirmé les acquittements prononcés…