Home Politique Afrique Cameroun > Dictature: La France exige la libération de tous les prisonniers politiques
Afrique - Politique - Une - 28 novembre 2020

Cameroun > Dictature: La France exige la libération de tous les prisonniers politiques

C’est l’avis de Christian Bomo Ntimbane, avocat camerounais et acteur majeur de la société civile critique. Il pense par ailleurs que cette immixtion de la France dans les affaires internes du Cameroun est favorisée par l’incapacité de notre justice à dire le droit.  

La situation politique au Cameroun préoccupe l’ancienne puissance tutélaire. De l’avis de Me Christian Bomo Ntimbane, avocat au barreau du Cameroun et acteur de la société civile critique, la France demande la libération de toutes les personnes arrêtées dans le cadre des manifestations publiques au Cameroun.

 La France demande la libération de tous les prisonniers politiques. Ce sera exécuté à la lettre ».

affirme ce dernier

Selon lui, cette main mise de la France, dans les affaires internes de notre pays est en grande partie favorisée par l’incapacité de notre justice à dire le droit.

 Nous tenons pour responsable, la justice camerounaise qui est incapable de prendre ses responsabilités en refusant d’être instrumentalisée par les sécurocrates de Yaoundé ».

ajoute-t-il

 Il soutient par ailleurs qu’une telle posture est aussi due au manque d’équité de cette justice.

Me Awasum Mispa

 Si notre justice était équitable, la France n’aurait pas besoin de « demander » selon les propres mots de Monsieur Jean-Yves Ledrian, le ministre français de l’Europe, la libération des prisonniers du régime antidémocratique du Cameroun ».

conclut Me Christian Bomo Ntimbane

La sortie de l’avocat proche du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) intervient justement dans un contexte où plusieurs personnes arrêtées dans le cadre des marches blanches recouvrent progressivement la liberté.

Cela est vrai avec la libération de la présidente des femmes du mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc). En effet, Me Awasum Mispa, a été libérée ce vendredi 27 novembre 2020 de la prison de Kondengui. Elle avait été arretée dans le cadre d’une manifestation des femmes qui reclamaient la libération de Maurice Kamto.

Sandra Embollo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Football: Issa Hayatou prend fonction

Issa Hayatou installé ce jour – à Yaoundé – dans ses fonctions de président d&…