Home Société Afrique Cameroun > Porte monaie magique: L’horreur d’une secte beninoise démasquée au lycée bilingue de kribi
Afrique - 10 avril 2021

Cameroun > Porte monaie magique: L’horreur d’une secte beninoise démasquée au lycée bilingue de kribi

Au mois de février 2021, une histoire rocambolesque de porte monaie magique avait défrayé la chronique au lycée bilingue de kribi conduisant à l’interpellation de plusieurs élèves de ce lycée.

Des investigations menées sur le sujet ont permis de se rendre compte qu’il ne s’ agissait en réalité que d’une secte pernicieuse beninoise qui était entrain de prendre racine au lycée bilingue de kribi , tenant en captivité certains apprenants épris par le gain facile.

Tout a commencé le 30 janvier 2021, lorsque le sieur Ngan A Ngan ancien vacataire dudit lycée se présente à la surveillance générale numero 4, ayant avec lui une lettre destinée à sa fille Ambiana en classe de 4e bilingue et écrite par Eyenga Donald alias Hp , élève en classe de 3e Ita l’invitant à rejoindre un groupe qui lui assurerait une certaine aisance financière et intitulé《vendeur de reves》.

L’administration du lycée ayant pris connaissance et compte tenu de ses nombreuses obligations a décidé de se pencher sur le dossier le 1er février 2021.

Malgré l’absence de l’émetteur de la lettre au cours d’une audition organisée au sein du lycée, l’élève Ndoum est passé aux aveux complets indexant l’élève Bikoue Nkou Gedeon de la 3e Ita comme étant le fondateur d’une marque de vêtements 《universal swaag》.Convoqué l’élève Bikoue Nkou n’a pas tardé à dévoiler le nom du point focal de la secte 《vendeur de Rêves》l’élève Bombe felix en classe de 1ere D3.

Informé, le pro viseur du lycée bilingue de kribi Noah jean maurice au regard de l’empleur de la situation a décidé de la tenue d’un conseil de discipline adhoc.

Devant le proviseur et un inspecteur de police venu prêter main forte, l’élève Bikoue Nkou est passé aux aveux et a reconnu avoir fait des incantations au sain du lycée. Lesquelles consistaient à servir un esprit béninois « Engogona Mamong » Il a également avoué d’avoir oeuvré pour la sensibilisation et le recrutement de ses camarades de classe dans ladite secte.Lesquels ont d’ailleurs perçu une somme d’un million de fcfa au mois de decembre 2020.Somme qu’ils ont dilapidé dans une boite de nuit de la place.

Face à ces déclarations troublantes, le proviseur du lycée a pris des mesures urgentes . notamment la prise en charge des élèves impliqués dans l’affaire par leurs parents et le recours à la compagnie de gendarmerie de l’océan pour une enquête approfondie.

Zobel A. Mbon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Bataille au sommet: La guerre de l’opinion publique refait surface

Par Serge Aimé Bikoi Au moins huit journaux en ont fait l’écho ce lundi, 23 mai 2022…