Afrique LA UNE Politique panorama 7 juillet 2020 (0) (55)

Cameroun > Positionnement: ça va finir mal pour la communauté Bamiléké, à cause de Maurice Kamto”

Partager

Le ministre délégué auprès du ministre de la justice Jean De Dieu Momo accuse Maurice Kamto, d’être celui qui a non seulement divisé les Bamilékés mais qui a réussi, a fait que toutes les autres tribus s’opposent à eux.

Jean De Dieu Momo accuse le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) Maurice Kamto et Patrice Nganang, d’avoir divisé le pays par ses actes et ses paroles. Il a publié ce 6 juillet 2020, sur sa page facebook, un texte dans lequel, il affirme que le Cameroun vole en éclats sous leurs yeux impuissants. 

Le ministre délégué auprès du ministre de la justice tient le leader du Mrc comme le responsable de la guerre des communautés. Il indique par ailleurs que dans le Moungo, les Bamiléké vont être déguerpis, lorsque le Président Paul Biya ne sera plus au pouvoir. 

«Depuis le « concours Bulu» et « les armes contre les Bulu » chaque communauté, en légitime défense fourbi ses armes pour une guerre contre l’autre. On assiste impuissant à des regroupements communautaires et aux revendications d’un fédéralisme dit communautaire. Dans le Moungo, on se prépare à chasser les Bamiléké après le président BIYA accusé de les protéger, pour reprendre les terres qu’ils occupent. Dans le centre, le sud et l’Est la communauté Ekang s’organise pour faire face à l’envahisseur Bamileke devenu violent et agressif»,

a écrit Jean De Dieu Momo.

Le Mindel dans sa publication revient sur le saccage des représentations diplomatiques du Cameroun, qui s’est produit l’année dernière. Il affirme que les auteurs de ces saccages sont majoritairement les Bamilékés. Jean De Dieu Momo annonces des jours sombres pour cette communauté de la région de l’Ouest, à cause des actions de Maurice Kamto.

«Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité en effet, des camerounais ont envahi et saccagé leur propres Ambassades en Europe ! Ces gangsters sont toujours en liberté et continuent leur arrogance. Ils se recrutement majoritairement dans la communauté Bamiléké ! Est-ce que le prophète n’avait pas averti cette escalade dangereuse dans une émission à actualité Hebdo le 3 février 2019 ? (Les partisans du chaos ont préféré déformer mes propos pour masquer leur entreprise criminelle contre l’humanité.Des jours sombres s’annoncent pour le Cameroun et surtout pour la communauté Bamiléké. A cause de Maurice Kamto et de ses partisans. Le seul résultat qu’il a obtenu est d’avoir réussi à nous diviser davantage et d’exposer la communauté Bamiléké dans une guerre de tous contre elle ! Et il ne s’en rend même pas compte»,

conclut-il.

Erel Djene


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *