Accueil PolitiqueAfrique Cameroun > Présidentielle 2025: Hilaire Kamga en voie de recruter de 15 millions de soldats électeurs

Cameroun > Présidentielle 2025: Hilaire Kamga en voie de recruter de 15 millions de soldats électeurs

C’est le point central au cours de la 11ème édition du thé citoyen à la presse servie par ¨la plateforme de la société civile pour la démocratie (La Plate- Forme) que dirige Hilaire Kamga, le 27 juin dernier à Yaoundé.

Par panorama papers
0 commentaire 9,4K vues

Par Léopold DASSI NDJIDJOU

L’homme bien connu dans le milieu des organisations de la société civile au Cameroun et ailleurs, a clairement affirmé qu’il est question d’une opération qui consiste à amener les citoyens camerounais en âge de voter, c’est-à-dire qui ont 20 ans ou qui auront 20 ans l’année prochaine, d’être des citoyens engagés, déterminés d’aller voter et de défendre leur vote.

« Il s’agit des personnes qui comprennent l’enjeu du vote et doivent se comporter comme des soldats capables de défendre tout mauvais usage qui devrait être fait de leur vote. Il est question de former 15 millions de soldats électoraux pour 2025 »,

a précisé Hilaire Kamga, le spécialiste des questions électorales. Il poursuit en indiquant que cette opération se déroule sur un triple plan. D’abord sur le plan purement politique, il a annoncé qu’il va saisir Paul Biya d’une correspondance officielle à ce sujet.

Par la suite, il compte écrire aux parlementaires, pendant qu’ils sont encore en session, pour faire savoir qu’il y a urgence à ne pas violer la Constitution dans le cadre de l’expression du droit électoral. Le deuxième plan est diplomatique puisqu’aujourd’hui, les partenaires au développement jouent un rôle central et leurs partenaires ont un intérêt à avoir la stabilité dans les pays pour que leurs propres intérêts puissent être mieux respectés. De ce point de vue, a-t-il indiqué,

« il y aura une action diplomatique vers l’ensemble des chancelleries et l’ensemble des pays qui comptent, qui peuvent impacter et qui peuvent se faire entendre auprès du régime de Yaoundé ».

Le troisième et dernier plan est celui de la société civile et des partis politiques. Toutes les organisations de la société civile qui travaillent ou qui ont un intérêt à ce que la légitimité puisse être réelle dans les communautés

« vont devoir se mobiliser dans leur localité pour la construction au niveau local des masses critiques électorales locales et des masses critiques électorales nationales qui seront agrégées au niveau national pour l’élection présidentielle de 2025 ».

Le préalable à tout ceci est qu’il faudrait que ceux qui dans leur localité pensent qu’ils peuvent être des soldats électoraux ou alors qui ont un intérêt à ce qu’il y ait une légitimité établie, qu’il y ait un changement positif dans leur localité,

« qu’ils s’engagent comme des soldats électoraux dans leur communauté et en cela ils constitueront en agrégeant au niveau local, la masse critique électorale locale et nous allons travailler au niveau national pour avoir la masse critique nationale, seule pouvant être capable d’inverser le rapport de force entre ceux qui veulent se maintenir au pouvoir malgré la volonté des citoyens qui veulent que la démocratie soit une réalité dans notre pays ».

En ce qui concerne Elecam, il a souligné qu’elle n’est pas fondée pour parler de difficultés techniques.

« On ne peut pas aujourd’hui faire l’insulte aux Camerounais sur aucun plan par rapport à une difficulté technique sur les inscriptions sur les listes électorales parce que les difficultés techniques peuvent être liées au matériel technique ; nous avons les techniciens suffisants et on a la coopération nécessaire pour nous fournir l’ensemble du matériel technologique capable d’adresser les questions techniques ».

Si c’est une question de finance, a-t-il poursuivi, le pays a les moyens suffisants pour pouvoir adresser ces questions. A son avis, l’institution Elecam n’est pas fondée à parler d’un manquement qu’il soit financier ou technique, qui l’empêcherait d’adresser la question centrale de de la légitimité pour laquelle on l’a investie dans sa mission.

Les griefs de la Plate-Forme

La plateforme de la société civile pour la démocratie (la Plate-Forme) a, au cours de la 11ème édition du thé citoyen à la presse, porté un certain nombre d’accusations ou de réserves. Ainsi, elle condamne avec la plus grande fermeté les déclarations du ministre de l’Administration territoriale (Minat), visant à menacer les acteurs politiques engagés dans la sensibilisation des citoyens pour les inscriptions sur les listes électorales. Elle demande par ailleurs à Elecam de prendre les dispositions nécessaires pour favoriser l’enrôlement de l’ensemble des citoyens camerounais vivant en diaspora. Il est inadmissible que des conditions illégales soient exigées pour empêcher certains Camerounais vivant hors du territoire national de s’inscrire sur les listes électorales. Aussi, elle demande au président de la République d’initier un texte d’application de la disposition claire de l’article 2 (3) de la Constitution introduisant les mesures coercitives par rapport à la non-participation au vote. Par ailleurs, elle exige que ce faisant, un mécanisme institutionnel soit mis en place pour garantir la participation de tous les citoyens en âge de voter aux élections de 2025 conformément aux dispositions constitutionnelles. Par ailleurs, la Plate-Forme appelle l’ensemble des acteurs de la société civile, les partis politiques et les citoyens engagés à se mobiliser pour exiger l’application de l’article 2 (3) de la Constitution du Cameroun, ne serait-ce que pour la période exceptionnelle concernée par les élections de 2025 dont le potentiel de conflictogéneité est établi. Elecam est aussi appelée, en attendant les mesures de contrainte qui visent à rendre cette obligation accessible à l’ensemble des citoyens, à renforcer la collaboration avec tous les acteurs qui travaillent sur le terrain pour amener les citoyens à s’inscrire sur les listes électorales.

En outre, la Plate-Forme appelle la Communauté internationale, dans la perspective de contribuer à la pacification des rapports sociaux et la stabilité politique après, à soutenir cette campagne de mobilisation en vue de l’application de la Constitution camerounaise, qui reste conforme aux engagements internationaux, notamment la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance et le Pacte international relatif aux droits civils et politiques. On a aussi appris que la Plate-Forme a lancé à partir du 27 juin une vaste campagne citoyenne pour l’application de l’article 2 alinéa 3 de la Constitution.

Dans cette dynamique, elle appelle l’ensemble des acteurs du processus électoral soucieux de la préservation de la paix postélectoral, et préoccupés par la légitimité des élus à prendre chacun à son niveau, des mesures nécessaires à la réussite de la campagne MCE- 15 millions de soldats électoraux. Il faut préciser que la Plate-Forme est un regroupement légal des associations et personnalités de la société civile camerounaise créée dans le but de favoriser une alternance par les urnes et dans la paix au Cameroun. Elle a pour objectif de valoriser, mutualiser, capitaliser toutes les expériences et pratiques des droits de l’homme ; d’initier des alliances avec des mouvements sociaux et de la société civile ; et enfin d’éduquer les citoyens aux vérités de la justice civile, la justice sociale et la démocratie.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x
Verified by MonsterInsights