Afrique LA UNE Société panorama 13 avril 2020 (0) (3528)

Cameroun > Prison de Kondengui: Le Covid-19 excite les détenus au soulèvement

Partager

La goute d’eau qui fait déborder le vase est une rumeur persistante qui fait état de la mort de trois pensionnaires des suites de Coronavirus. La nuit d’hier précisément, avec le délestage qu’il y a eu dans cet établissement, tout le quartier Kossovo croit dur comme fer que c’était une artifices des geôliers pour sortir les corps des victimes de coronavirus de l’infirmerie qu’on annonce bondée de malades. Une source sur place n’a pas pu confirmer cette information.

Le climat de de psychose qui y règne vient du fait que tout le monde est sur le qui-vive , suspicieux de l”état de santé de son codétenu. Il suffit de tousser, dit-on, pour mesurer la dimension de perplexité des uns et des autres. Cet état de choses est particulièrement visible au quartier Kossovo, réputée pour sa promiscuité ambiante.

Il y a davantage de l’électricité dans l’air parce que jusqu’à la dernière nouvelle, personne ici n’a dit de manière officielle que les détenus sont morts du terrible virus. Nous rappelions hier qu’à l’infirmerie, les sources médicales parlaient de paludisme pendant que certains détenus décrivaient des symptômes de toux, d’écoulement nasal et de violentes fièvres.

Devant une telle confusion, l’accalmie viendrait de la communication claire et franche des autorités sur la question, à défaut de décongestionner la prison comme demandé par les autorités onusiennes en charge de défense des droits de l’homme et mise en pratique dans beaucoup de pays. Kondengui s’était déjà illustrée l’année dernière par une émeute des détenus qui se plaignait des lenteurs judiciaires. Cette fois-ci, ils menacent de se soulever pour leur survie.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *