Home Société Afrique Cameroun > Prison de Kondengui : Les téléphones et documents d’Amadou Vamoulké saisis
Afrique - 27 avril 2021

Cameroun > Prison de Kondengui : Les téléphones et documents d’Amadou Vamoulké saisis

La scène s’est produite après la publication de la correspondance adressée au Ministre de la Justice Laurent Esso.

Amadou Vamoulké est désormais coupé du reste du monde. Dans le but de mettre l’ex-patron de la Cameroon Radio and Television (Crtv) hors d’état de nuire, le régisseur de la Prison de Kondengui a ordonné une fouille systématique de sa cellule. Résultats des courses, ses deux téléphones portables et ses documents dont on ignore la nature ont été emportés. Derrière la perquisition de la cellule de Vamoulké, nombre de gens voient la main du pouvoir. A leur avis, Yaoundé veut museler l’ancien Directeur Général de la Crtv. Dans sa lettre du 30 mars 2021, Amadou Vamoulké envoie des signaux à Laurent Esso. L’homme déclare :

 Malgré mon statut d’inculpé libre et mon état de santé qui selon les experts médicaux nécessiterait une extradition sanitaire, je demeure emprisonné illégalement depuis près de cinq années. 

Selon Reporters Sans Frontières (Rsf), Vamoulké est arbitrairement détenu.

Il n’a pas été jugé depuis 2016 faute de preuves. L’ancien Directeur Général de la radiotélévision publique camerounaise s’est déjà présenté plus de 45 fois  devant les juges. Rsf affirme que Vamoulké connaît mieux les recoins de la Prison de Kondengui et du Tribunal Criminel Spécial (Tcs) de Yaoundé que sa propre maison, qui était en travaux au moment de son arrestation le 29 juillet 2016. Il a dirigé la Crtv entre 2005 et 2016.

Antoine Bivana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun > Affaire Martin / Malicka: Communication du collectif d’avocats /Universal Lawyers and Human Rights Defence

le collectif conduit par l’avocate Dominique Fousse a déposé une citation directe co…