Afrique LA UNE Société panorama 25 avril 2020 (0) (1822)

Cameroun > Ramadan et confinement: Vive altercation entre la police et des fidèles

Partager

Vendredi, 24 avril 2020 aux environs de 18h, au lieu dit ministère de soya à Bafoussam. Tout est fermé, on peut juste observer de petits vendeurs occasionels du mois de ramadan.

Alors surgit un policier de nulle part, et se met à  tout renverser sur son passage: Banane, Bouillie, avocat, beignets, etc. Des fidèles venu pour la rupture du jeune se sont interposés et s’en ai suivi une vive altercation.

Ne pouvant pas tenir, face à la foule tout seul, le policier appel le renfort. Ses camarades sont arrivés du commissariat situé non loin de la mosquée centrale. Furieuse, la population se soulève et menace de mettre le feu au commissariat.

Ces deniers, à leur tour, font appel aux éléments de l’Esir. Rien que leur arrivée  sur les lieux va suffir pour disperser la foule en furie.

Au matin du samedi 25 avril, Les jeunes du quartier Haoussa  de Bafoussam, se sont rendu au commissariat question de trouver un terrain d’entente. Surtout que la veille ils n’ont pas compris le comportement du policier alors qu’ils avaient respecté toutes les mesures barrières prescrites par le gouvernement (fermeture des boutiques, distanciation sociale, etc.).

Un terrain d’entente a finalement été trouvé entre les deux parties. Mais consigne a été donné de tout faire avant 19h, pour rester en conformité avec les règles barrières. Surtout que c’est pour le bien des populations.

Au bilan de cette cet incident, on a enregistré un policier blessé sur la tête et de nombreuses pertes en bien et matériel.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *