Home Société Afrique Cameroun > Ramadan Kareem à Garoua: Les élus parlementaires boudent la première célébration avec le nouveau lamido
Afrique - 14 mai 2021

Cameroun > Ramadan Kareem à Garoua: Les élus parlementaires boudent la première célébration avec le nouveau lamido

Aucun membre du parlement , élu de la région du Nord n’a assisté à l’élévation du 15eme monarque du lamidat de Garoua, pendant la prière à la grande mosquée de poumpoumré et encore moins aux festivités liées à la fête du ramadan avec Souleymanou Ibrahima El Rachidine , nouveau Monarque du lamidat de Garoua.

C’était pourtant un jour spécial, jour de fête ,mais aussi et surtout la première sortie officielle de Souleymanou Ibrahima El Rachidine en tant que Lamido de Garoua . Un jour de fête et de prière pour les  Musulmans et qui a coïncidée avec celle des chrétiens célébrant Aïd El fitr et Fête de l’Ascension.

Le rendez-vous de la place de prière de poumpoumré bondée de fidèles musulmans. Des invités d’honneurs et du ghotta administratif de la ville de Garoua avec au premier rang desquels le gouverneur de la région du Nord , jean Abaté Edi’i. Pour l’occasion historique et solennelle , la famille chrétienne du nouveau Monarque a fait le déplacement , la ministre Libom li likeng épouse du frère aîné à la mère du Lamido désormais installé .

Au menu de la première prestation officielle , du nouveau Monarque , un point important  relevé sur le vivre ensemble .  Trois faits saillants ont meublé la prise de parole du Lamido de Garoua : 

-Le respect des mesures barrières contre la covid 

-L’insecurité  insécurité, un mal criard pour les populations.

– Le vivre ensemble, élément clé de notre développement et de garantie de paix et stabilité.

Et en fin , l’allégeance à Dieu l’éternel .

Grand absent de cette journée historique et solennelle , les élus parlementaires de la région du Nord qui ont brillé par une absence sérieusement visible et qui pourrait laisser interrogateur certains. Comment comprendre cette indélicatesse ? 

Armand Soussia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Cinquantenaire de l’unité nationale en moins de 50 minutes: La nécessité de la réforme du format et du contenu.

Par Éric Boniface Tchouakeu A Yaoundé, la parade civile et militaire présidée par le Chef …