Accueil PolitiqueAfrique Cameroun: Rdpc dans le Mayo Sava Cavaye est en colère de ne plus maîtriser la situation

Cameroun: Rdpc dans le Mayo Sava Cavaye est en colère de ne plus maîtriser la situation

Une lettre du chef de la Délégation permanente dans la région de l’Extrême-Nord, signée le 16 septembre 2022, met sur la table une kyrielle de griefs révélateurs d’une perte de contrôle dans les rangs. Coup de colère adressée à Paul Biya

Par panorama
0 commentaire 300 vues

Par Léopold DASSI NDJIDJOU

Une lettre du chef de la Délégation permanente dans la région de l’Extrême-Nord, signée le 16 septembre 2022, met sur la table une kyrielle de griefs révélateurs d’une perte de contrôle dans les rangs. Coup de colère adressée à Paul Biya.

« J’ai l’honneur de vous signifier toute mon indignation, surtout toute ma colère et tiens à vous informer pour la très haute information du président national, son Excellence Paul Biya que les difficultés du parti dans ce département ne sont pas de nature à ramener la sérénité dans les rangs », écrit Cavaye Yeguie Djibril à Jean Nkuété, le secrétaire du Comité central du Rdpc avec ampliation à Paul Biya himself.

Au nombre des griefs évoqués, il cite d’abord le « grand désordre organisé ». Les auteurs à la manette sont identifiés. Chetima Hamidou, le nouveau maire de Mora, est présenté comme le chef d’orchestre. Ses adjuvants, « dans cette aventure aveugle et suicidaire qui divise », sont Ibrahim Talba (le secrétaire à l’organisation) et le sultan de Mora.

En deuxième lieu, il indexe « l’absence d’une concertation permanente avec les acteurs politiques ». L’autre grief qu’il porte à l’attention de Paul Biya est « l’absence du chef de la délégation départementale qui plombe les activités du parti ». Pour la petite histoire, il convient de rappeler ici qu’il s’agit d’Amadou Ali, le natif de Kolofata, l’ancien vice-Premier ministre décédé le 27 septembre dernier, tout juste une dizaine de jours après la signature de la lettre. Selon Cavaye, ces différents griefs, ont donné « un regain de montée en puissance des partis d’opposition comme l’Undp et le Mrc dans le département. » Pour remédier à la situation, le patron politique du Rdpc dans la région de l’Extrême-Nord propose qu’une Commission d’enquête descente sur le terrain afin « d’y établir toutes les responsabilités individuelles de chacun ».

Il prévient dans la foulée que dans le cas échéant, ces camarades cités plus haut seront tenus « responsables des éventuelles difficultés aux élections futures ». Pour donner plus de crédibilité et de poids à sa correspondance, Cavaye prend le soin d’indiquer que c’est le fruit des « recoupements très minutieux auprès des présidents des sections et de toutes les structures de bas du Rdpc » suite aux audiences accordées à ces derniers dans le Mayo Sava tout comme les consultations des chargés de missions départementales, « en l’absence prolongée dur le terrain », du chef de la délégation départementale « qui se fait pratiquement très rare sur le terrain ». Comme on le voit, la situation du Rdpc dans le Mayo Sava est préoccupante, surtout qu’il s’agit du fief natal du patron politique dans l’Extrême-Nord. Une fois la lettre sur les réseaux sociaux, dans les couloirs dans l’Assemblée nationale, certaines voix parlent d’une lettre fake sans plus de précision.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 29 11 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie