Home Politique Afrique Cameroun > Reconnaissance: Paul Biya dribble roger Milla sur le stade Japoma
Afrique - 25 août 2021

Cameroun > Reconnaissance: Paul Biya dribble roger Milla sur le stade Japoma

Le gouvernement camerounais vient d’ordonner la réhabilitation du logement du héros de la coupe du monde 1990 en Italie alors que celui-ci attend de voir le stade japoma porter son nom.

Seize millions quatre cent cinquante huit mille deux cent quatre vingt neuf francs Cfa, c’est le coup total de cette réalisation financée par le budget d’investissement public du ministère de la planification et de l’aménagement du territoire. Pour le compte de l’exercice 2021.

Le logement en question, fait partie de ceux qu’avait offert le chef de l’Etat paul Biya, en août 2020 aux 22 lions qui avaient fait flotter très haut le drapeau du Cameroun lors du mondial italien en 1990. L’on se souvient que lors de la visite effectuée par les bénéficiaires des logements sic situés au quartier olembe à Yaoundé et à Mbanga Bakoko à Douala, Roger Milla fidèle à son franc parlé était monté au créneau pour critiquer ces habitats.

Le 22 Août 2020 sur les ondes de royal Fm à Yaoundé, il avait déclaré

“le chef de l’Etat a demandé qu’on nous donne des maisons sic haut standing pas des logements sociaux”.

Un an plus tard, l’Etat du Cameroun a décidé de réparer cette injustice, profitant de la coupe d’Afrique des Nations qui sera organisé sur son territoire. Albert Roger Milla va bénéficier d’un logement haut standing qui pourra accueillir des invités de marque et même des touristes qui seront à Douala pour ce rendez vous du football africain.

Mais cet autre geste du gouvernement camerounais pourrait davantage creuser le fossé de la division qui existe déjà entre les anciens lions indomptables, mais plus encore entre ceux de l’épopée 1990. Rappelons que le 16 Août 2021 l’ambassadeur itinérant avait été nommé président de la commission spéciale de suivi et de veille de la can 2021 par le ministre des sports et de l’éducation physique.

Autant d’honneurs qui font de lui le lion le plus considéré de la cuvée de 1990. Mais la question qui taraude les esprits, est celle de savoir s’il ne s’ agit pas là d’une stratégie gouvernementale qui vise à distraire le vieux lion qui continue désespérément d’attentre que le stade japoma de Douala porte son nom tel que le desirent les autochtones de son village natal. La polémique avait été soulevée par Albert roger Milla lui même en Avril 2019.

Zobel A. Mbon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Canada > Drame à Gatineau: la thèse du double meurtre suivi d’un suicide confirmée

Des membres de l’entourage du père qui a tué ses deux fillettes avant de s’enlever la vie,…