Home Politique Afrique Cameroun > Régionales dans le Noun: L’Udc, seul maître à bord
Afrique - Politique - 6 décembre 2020

Cameroun > Régionales dans le Noun: L’Udc, seul maître à bord

Aucune surprise du verdict des urnes pour l’Union démocratique du Cameroun (Udc). Les urnes ont donné tous les 17 sièges en compétition au parti à la houe. 

Les résultats dans sont sans appel dans le Noun. Le parti de Patricia Adamou Ndam Njoya a tout raflé. Dans sa gibecière, les 17 sièges sont tombés, laissant bredouilles le Rdpc et le Pcrn au bord du chemin. Il s’agit en réalité d’une démonstration de force car sur ses 199 conseillers attendus, un seul a répondu absent, cloué sur le lit de maladie par un vilain Avc. Au bout du compte, 198 ont voté pour la liste Udc sur les 267 conseillers municipaux recensés vivants dans le Noun.

L’Udc gagne donc haut la main avec un pourcentage de 74,15%. Quant au Rdpc, son malheureux challenger, sur les 69 conseillers de ses rangs, un d’eux a même eu le culot de voter bulletin nul, comme s’il savait que la partie était pliée à l’avance. Avec ses 26,46%, le Rdpc n’aura aucun siège de délégué départemental dans le Noun.

Et que dire du Pcrn de Cabral Libii qui s’est investi au grand étonnement de tous, pour recolter au pas de course zéro voix. Ceci est suffisant pour plonger les militants de l’Udc dans les chants populaires à la gloire de leur parti. Pendant ce temps, les militants du Rdpc qui avaient espéré le miracle rasent les murs.

En ce qui concerne  le collège du commandement traditionnel, l’unique liste conduite par sa majesté Vhessah Ibrahim, de Njinka, est sûre de s’asseoir sur les trois sièges dédiés aux représentants du pouvoir traditionnel dans le département. Cette liste consensuelle est établie sous les auspices du sultan IbrahimMbombo Njoya. 

Le vote en question.  

Des figures marquantes de ce scrutin indirect, c’est Tomaino Ndam Njoya qui a ouvert le bal juste après 10heures. Elle est en tenue de sport et tout est bien compris. Devant les journalistes elle indique sa satisfaction du fait que tout se déroule dans l’ordre et le calme. Elle ne fait pas allusion à la victoire quasi acquise. Sereine, elle prend un congé des journalistes agglutinés dans le préau de l’école publique annexe de Foumban.

Le vote des délégués departementaux se déroule dans dans trois bureaux. Juste après 11 heures, le sultan Mbombo Njoya himself fait son entrée dans l’enceinte de l’école. Il est accueilli avec grandes pompes et révérences. Après le vote, il s’installe dans un coin de l’école et prend les nouvelles des chefs traditionnels du Noun.

C’est une image parlante car les différents chefs traditionnels se sont ligués derrière lui. Même si dans les deux bureaux de vote formés respectueusement de 83 et 88 électeurs, on a pu recenser 3 abstentions dans le second, rien ne change au fond dans la configuration soudée autour de Mbombo Njoya.

Les trois chefs  qui iront au conseil régional y seront ses yeux, lui le patron Rdpc dans la région de l’Ouest doublé de sa casquette de sénateur. Ainsi va le Noun, circonscription phare dans la région qui marque 20 sièges au compteur sur les 90 attribués à la région. Et si le modèle démocratique venait du Noun et l’Ouest l’aiguillon  de notre démocratie nationale? 

Léopold DASSI NDJIDJOU, A Foumban. Envoyé spécial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Islamic State claims responsibility for deaths of three female journalists

The Islamic State says it is responsible for an attack that left three female journalists …