LA UNE Opinion Politique panorama 17 février 2020 (0) (17151)

Cameroun > Remaniement ministériel: Jean de Dieu Momo pleure à chaudes larmes

Partager

Ayant perdu dans la Menoua, son département d’origine où  il conduisait la liste de son parti pour les législatives, également dans l’arrondissement de Douala 5e et dans le département du Mfoundi où il concourait, Jean De Dieu Momo sort bredouille du double scrutin et voit son avenir s’obscurcir dans le gouvernement. À qui la faute? Après avoir assumé la responsabilité de ce cuisant échec,  le leader du Paddec accuse maintenant le tribalisme.

«Comment expliquer autrement que le Paddec ait 1% dans le Mfoudi alors que sa liste est composée des filles et fils du centre? Comment expliquer que là-haut à Maroua et dans tout le Diamare, le Paddec n’ait obtenu que 288 suffrages ? Qu’à Ndogbong chez mes frères Bassa’a, le vote tribal se soit exprimé dans toute sa splendeur? Dans ces trois régions le Paddec n’obtient pas 3%! Au moins dans la Menoua et curieusement à Yaoundé 6eme le Paddec obtient de 5 à 25% et peut ainsi récupérer sa caution!

Mais d’un autre côté, comment ne pas saluer avec satisfaction la générosité de mes frères du septentrion qui ont été les seuls à me donner un coup de main financier ? Merci beaucoup.

Que vaut en définitive le vivre-ensemble, dont je me suis fait l’un des leaders, s’il ne peut se traduire en acte concret par un bulletin de vote?

Lopaire, l’Arche de Paul que Tu construis pour Notre Mosaïque là prend de l’eau à cause de certains de tes propres enfants», a-t-il posté Jean De Dieu Momo le 15 Février sur les réseaux sociaux.

Qui mieux que Jean De Dieu Momo agite le tribalisme dans la scène politique au Cameroun ? N’est ce pas Jean De Dieu Momo qui s’est mis à dos ses propres frères Bamiléké ? N’est ce pas Jean De Dieu Momo qui a trahi ses frères et militants de l’opposition pour rallier le gouvernement ? Conséquence, il a été rejeté de toutes parts.

Le secrétaire général du comité central du Rdpc (Rassemblement démocratique du peuple camerounais) Jean Nkuete et le président de la commission départementale de campagne du Rdpc dans la Menoua, Dr. Jean Pierre Fogui ont mis les bâtons dans les roues de Jean De Dieu Momo.

Le parti au pouvoir  a organisé un meeting contre le ministre  Jean De Dieu Momo  à Nkong-Zem, dans la Menoua, mercredi 05 février 2020. Un méga meeting qui a connu la participation des sommités politiques du Rdpc dont Yaou Aissatou, Paul Célestin Ndembiyembé, conduits par Jean Nkueté.

Dr Jean Pierre Fogui et le Vice-Prermier ministre secrétaire général du Rdpc Jean Nkuete, ont sommé Jean De Dieu Momo de cesser de battre campagne pour le Rdpc  pour s’occuper du Paddec. Le Rdpc dans la Menoua ne souhaite  pas de voir Me Momo Jean De Dieu maintenu dans le gouvernement après les élections du 09 février 2020.

Le ministre délégué de la Justice a déjà fait ses valises, mais espère que Paul Biya pourrait entendre ses pleurs pour le maintenir, malgré tout.


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *