Home Politique Afrique Cameroun > Rentrée parlementaire: La session qui s’ouvre ce matin sera dédiée à la préparation du budget
Afrique - 7 juin 2021

Cameroun > Rentrée parlementaire: La session qui s’ouvre ce matin sera dédiée à la préparation du budget

C’est par l’Assemblée nationale que tous les pouvoirs de l’Etat convergent ce matin pour se retrouver par la suite dans l’après-midi  au Senat.

C’est à 11 heures que le président de l’Assemblée nationale (Pan) va donner le kick off de la deuxième session de la chambre basse. Le président du Senat sera là; le Premier ministre chef du gouvernement;  le président du Conseil constitutionnel; le premier président de la  Cour suprême; le procureur près de ladite cour; les membres du gouvernement; les ambassadeurs et les représentants des organisations internationales; les membres de de la Société civile et tous les invités de Chambre.  Son discours d’ouverture est très attendu.

Comme il en va d’habitude, il ne va pas manquer de stigmatiser les difficultés auxquelles fait face en ce moment l’Etat du Cameroun. On l’attend sur le terrain de « Covidgate » où il ne va pas manquer de tancer soient les comportements de certains responsables véreux, soit la rapidité de l’opinion à juger, à condamner des personnalités de la République sur les réseaux sociaux.

Il n’indiquera pas bien entendu, les différentes articulations qui vont marquer ce mois d’intenses activités. Le débat d’orientation budgétaire en commissions et en plénières sera la point d’orgue des activités parlementaires au cours de la session, en vue de préparer la loi de Finances qui sera voté à la session de novembre.

On attend par ailleurs que dans son discours, il revienne sur la situation sécuritaire avec les nouvelles menaces qui viennent complexifier la donne, précisément la pose des engins explosifs non identifiés par les séparatistes qui devient une préoccupation dans les deux régions troublées du pays.  La mort annoncée de Abubakar Shekau pourrait aussi être célébrée, lui le patron de la secte islamiste Boko Haram!

Sur une heure au plus se tiendra la cérémonie d’ouverture de la session qui connaîtra trois sessions spéciales. La question de l’enfance au Cameroun, les questions foncières et la question de l’accès à l’électricité. Dans l’après-midi à 16 heures, on reprendra la scène avec les mêmes acteurs, cette fois au Sénat avec Marcel Niat Njifendi au perchoir. Le Palais des Congrès de Yaoundé va donc vivre une intense effervescence pendant un mois.

Léopold DASSI NDJIDJOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Complot: Le député salmana Amadou Ali du Fsnc victime?

Par Pierre Laverdure OMBANG Le député du Diamaré centre n’a pas attendu pour que tou…