Accueil PolitiqueAfrique Cameroun > Repli identitaire: Le journaliste Guibai Gatama propose ” Le forum du Grand-Nord”

Cameroun > Repli identitaire: Le journaliste Guibai Gatama propose ” Le forum du Grand-Nord”

Dans une de ses sorties en rapport à la suite des événements politiques d'après Biya ,le journaliste et Directeur de publication Guibai Gatama propose aux populations originaires du ''Grand-Nord'' ( Adamaoua -Nord et Extreme-Nord) et même de la diaspora de se retrouver autour d'un forum baptisé: « Forum du Grand-Nord ».

Par panorama papers
0 commentaire 388 vues

Par Pierre Laverdure OMBANG

« Mes chers sœurs et frères du Septentrion,
De nombreux défis se posent à nos régions et nous interpellent. Nous ne pouvons rester les bras croisés ou agir sans une synergie citoyenne.
Aux côtés des pouvoirs publics et autres acteurs du développement, ensemble et avec le concours de tous, où que vous vous trouviez au Cameroun ou dans la diaspora, nous devons les affronter dans une dynamique collective, trouver des pistes de solutions et mutualiser nos énergies là où cela est nécessaire.
Voilà pourquoi je propose la tenue en 2023, du « Forum du Grand-Nord ».
Nous travaillerons ensemble dans un esprit Républicain, à faire de ce cadre appelé à s’inscrire dans les agendas, un important lieu de rencontres et d’échanges, un moment de communion susceptible d’apporter une contribution à la consolidation de l’Unité nationale de notre cher Pays, le Cameroun.»

Il faut dire que depuis quelques années déjà , le journaliste multiplie des formules pour rassembler l’élite des trois région septentrionales autour d’un projet commun dans la perspective de l’alternance à venir au Cameroun. Un groupe de pression officialisé le 27 juin 2020 par une publication sur Facebook, « 10 millions de Nordistes » est, selon son instigateur, « une initiative apolitique visant à promouvoir les intérêts du grand Nord dans un esprit républicain ». Son nom de baptême renvoie à l’effectif de la population des trois régions septentrionales du Cameroun, selon le dernier recensement. Une masse électorale régulièrement courtisée par les hommes politiques, puisqu’elle compte 2,5 millions d’électeurs potentiels sur les sept millions d’inscrits au fichier électoral national. Guibai Gatama disait déjà: « Si nous sommes 10 millions, c’est que nous sommes une force. Nous devons peser dans le pays », martelait-il à la création du mouvement.

Un mouvement rapidement interdit par le ministre de l’administration territoriale
sous le prétexte que l’organisation a fait défaut de déclaration, elle mène surtout des activités contraires à la Constitution, susceptibles de porter atteinte à l’unité nationale du pays.

« Ce projet vise à diviser les Camerounais en les appelant insidieusement et sournoisement à se dresser les uns contre les autres »,

ajoute-t-il

dans un communiqué de presse diffusé le même jour, précisant avoir été

« saisi par plusieurs ressortissants du grand Nord »

Seulement ce qu’il faut savoir c’est que l’interdiction de ce mouvement est le résultat d’une pression énorme de l’élite sur Atanga Nj. Dans un arrêté rendu public ce 18 novembre, le ministre de l’Administration territoriale a déclaré « nul et de nul effet » le mouvement « 10 millions de Nordistes » ayant pour promoteur et porte-parole le journaliste Guibai Gatama, propriétaire et directeur de publication du journal régional L’Œil du Sahel.

Jeune Afrique informait sur les contours de cette suspension et faisait déjà lire dans ses pages que ”Moins expressive, l’inquiétude de l’élite politico-administrative du grand Nord, qui peine à cerner les contours de cette initiative, n’a toutefois pas tardé à se manifester. Le 4 novembre, le rapport d’une mission commandée par Cavaye Yéguié Djibril, le président de l’Assemblée nationale originaire de l’Extrême-Nord, aux représentants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc, au pouvoir) dans les trois régions septentrionales classait la plateforme comme une menace à la capacité de mobilisation du Rdpc. Cette note la décrivait comme un

« mouvement contestataire non violent pouvant amener les populations à se soulever contre le régime en place » et exploitant « les frustrations et les revendications des populations de ces régions liées à l’étendue des demandes sociales non satisfaites ».”

Rebelote , Guibai Gatama ne veut pas voir son rêve de revoir un Nordiste à la tête du Cameroun après Biya , il le manifeste clairement a travers des textes subtils sur la page Facebook depuis quelques temps. jusqu’à celle récente où il invite ses ”chers sœurs et frères du Septentrion” où qu’ils se trouvent au Cameroun ou dans la diaspora :” nous devons les affronter dans une dynamique collective, trouver des pistes de solutions et mutualiser nos énergies là où cela est nécessaire.
Voilà pourquoi je propose la tenue en 2023, du « Forum du Grand-Nord ».

Une idée qui veut rassembler les populations dites du ” Grand – Nord”. Pour certains , c’est un forum intellectuel national pour poser les questions essentielles et ensemble trouver des solutions, mais pour d’autres il n’est pas question d’un quelconque rassemblement. Mais qui pour arrêter Guibai Gatama qui pensait déjà que :

“De toute façon, l’idée de revendiquer ce qui nous revient de droit est déjà entrée dans les esprits. Et ça, personne ne pourra l’interdire.”

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 01 02 2023

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen